Vous êtes ici

BeCoRe – Entre composition et réception : l'autorité des actes médiévaux

BeCoRe – Entre composition et réception : l'autorité des actes médiévaux / Between Composition and Reception : The Authority of Medieval Charters [Projet ANR 2020-2024 porté par Sébastien Barret et Georg  Vogeler, démarrage au 1er mars 2024].

Le projet BeCoRe est un PRCI (projet de recherche collaborative – international) financé conjointement par l’ANR et le FWF autrichien. Il associe l’IRHT et le Zentrum für Informationsmodellierung – Austrian Centre for Digital Humanities de l’Université de Graz. Il se donne pour objectif l'étude comparative des signes textuels et graphiques de l'autorité et de la validité des actes médiévaux, sur la base des ressources fournies par le portail de diffusion et d'édition d'actes Monasterium, qui contient plus de 600 000 chartes, dont environ 270 000 disposent d'images des originaux, provenant de toute l'Europe. Outre l'apport de corpus complémentaires, y seront implémentés des outils de recherche et d'indexation semi-automatique des images de textes manuscrits, ainsi que des signes graphiques et ornementaux, en se basant sur les résultats de projets récents (projet ORIFLAMMS, ANR-12-CORP-0010, et HIMANIS, projet européen Heritage plus).

Ceci permettra la mise en série et l'exploitation comparée des marqueurs de l'autorité, selon plusieurs axes : les signes de l'autorité, la circulation des modèles et les rapports entre signes graphiques et textuels. Dépasser le simple aspect de l’authentification du point de vue d'un détective à la recherche d’une falsification implique également de s’interroger sur les échanges ayant lieu entre la production des documents et leur réception. Le rédacteur ou scribe composant une charte le faisait en anticipant sa réception (peut-être fictive) par des tiers, tiers qui devaient être convaincus de ce qu’ils auraient sous les yeux ; ceci ne se limite pas au contrôle judiciaire de l’authenticité de l’acte. Dans cette mesure, une charte état aussi potentiellement porteuse d’une expression de la validité destinée à être vue, ainsi qu’un moyen possible de la représentation ou de l’autoreprésentation. L’étude des moyens utilisés à ces fins conduira à une sorte de phénoménologie de l’expression du pouvoir et de l’autorité – partant de l’hypothèse fondamentale qu’il n’est peut-être pas possible d’en établir une typologie stricte, du fait de la diversité de pratiques concernant un nombre réduits d’éléments possibles à mettre œuvre.

Le projet s’intéressera à ces développements en étudiant des données sur une longue période (XIIe-XVe siècle), et en créant des groupements de données de grandes dimensions. Les données sélectionnées permettront de tester les hypothèses de travail sur les « modèles de l’autorité » de la documentation formalisée conservée par des établissements cisterciens et bénédictins traditionnels. Les objectifs principaux sont

  1. Augmenter la taille des corpus idoines actuellement disponibles,
  2. Améliorer les structures de données de Monasterium.net relativement aux classifications diplomatiques et historique,
  3. Améliorer la structure des métadonnées de Monasterium afin de permettre des recherches concernant les aspects graphiques des documents dans leur contexte historique,
  4. Intégrer des outils d’analyse automatique des éléments graphiques déjà déjà existants à Monasterium.net,
  5. Étudier les relations entre les aspects visuels de documents (laïcs et religieux) utilisés dans la vie monastique dans les parties tardives du Moyen Âge et leur contexte de production.

BeCore aims at a comparative study of the textual and graphical signs of authority and validity in medieval charters, basing on the resources given by Monasterium, an edition and diffusion portal containing more than 600 000 charters from all Europe, of which some 270 000 are linked to images of the original documents. In addition to adding some new corpora to it, tools for the semi-automated in-dexation and searching in images of handwritten texts, as well as of graphical and ornamental signs, will be implemented in Monasterium, basing on the results of previous projects (projects ORIFLAMMS, ANR-12-CORP-0010, and HIMANIS, European project Heritage plus).

This will allow for the serializing and comparative studying of the marks of authority, along several lines of research: the signs of authority, the circulation of models, and the relationships between graphical and textual signs. Going beyond the mere aspect of authentication, seen from the eye of the detective trying to assess a falsification, also implies questioning the exchanges between the realisation of the documents and their reception. The scribe laying down a charter did so in the expectation of its (maybe fictive?) reception by a third part, a third part which had to be convinced of what it would see, this not being limited to a judicial control of formal authenticity. In that regard, a charter was also the potential carrier of the outward expression of validity, as well as a pos-sible mean of (self-)representation. Assessing the various ways and means used will lead to a kind of phenomenology of the expression of power and authority – the fundamental hypothesis being that it may not be possible to establish a firm and strict typology, as the practices did vary too much in their use of the few possible elements

The project will give insights into this development by studying datasets over a long time period (12th – 15th century and by creating large scale datasets. The selected datasets will contribute to testing hypotheses on the models of authority in formal documentation in monastic orders (OCist, OSB). Therefore, the major expected outcomes of the project are:

  1. Increase the size of actual relevant corpora,
  2. Enhance the Monasterium.net data structure in relationship to diplomatic and historical classifications,
  3. Enhance the Monasterium.net metadata structure to allow for research questions considering the graphical features in their historical context,
  4. Integrate existing tools for the automatic analysis of graphical features into Monasterium.net,
  5. Study of the relationship between visual appearance of documents used in monastic live (secular and clerical) in the late Middle Ages and their production context.