Hébraïque

Illustration
 Hybrides zoomorphes et fauves  Arras, BM, 0004 (0560), f. 164
Membres associés / Correspondants scientifiques
Membres non permanents

Activités

Activités

La section hébraïque, d’abord constituée comme section de paléographie hébraïque en 1970 à partir de la section orientale (qui existait depuis 1940), étudie les manuscrits médiévaux en caractères hébraïques : écriture, caractéristiques codicologiques, contenu textuel, iconographie.

Elle inclut aussi dans ses recherches les textes lus ou composés au Moyen Âge par des Juifs vivant en pays d’Islam, à Byzance ou dans l’Europe chrétienne. L’éventail des croyances et des connaissances de l’époque est présent dans ces textes : Bible et commentaires bibliques, jurisprudence rabbanite et karaïte, grammaire et linguistique, philosophie et sciences. À cela s’ajoutent les témoins épigraphiques et les documents juridiques ou financiers. Les langues les plus courantes dans lesquels ils sont rédigés sont l’hébreu, l’araméen, l’arabe et le castillan. La question des rapports intellectuels et sociaux avec les milieux ambiants (monde musulman,  chrétienté) est de ce fait centrale.

La codicologie des manuscrits en caractères hébraïques fait partie de l’histoire du livre : les matériaux et les modes de confection des manuscrits sont communs à tous les livres des diverses aires culturelles, quel qu’ait été l’alphabet dans lequel ils ont été copiés. Leur écriture (paléographie), et les images qui les décorent (iconographie) ont aussi, avec ces autres livres, nombre de caractères communs.

Les recherches entreprises apportent des éléments nouveaux et des précisions complémentaires à une histoire qui se construit au fur et à mesure des découvertes.

Programmes

  • Catalogage du fonds hébreu de la BnF
  • Participation au programme international Books within Books
  • Histoire de la lexicographie hébraïque médiévale
  • « Chartes » hébraïques
  • Traditions grammaticales, philosophiques et exégétiques en Espagne, xie-xve siècles
  • Étude des éditions arabe et hébraïque du Grand Commentaire d’Averroès sur le De anima d’Aristote
  • La scolastique latine chez les auteurs juifs italiens et espagnols des xive et xve siècles
  • Traduction en vernaculaire d’œuvres juives
  • L’iconographie biblique en monde juif et chrétien (de l’Antiquité au xve siècle)
  • Figures de patriarches bibliques
  • Littérature de controverse entre christianisme et judaïsme
  • Étude et édition des ouvrages majeurs de la cabbale chrétienne au Moyen Âge et à l’aube de la Renaissance
  • Traductions hébréo-latines, étude et édition

Ressources

Ressources

Liber radicum

Titre long
Sefer ha-shorashim
Image
Description
Ce carnet de recherche accompagne le projet d'édition du « Sefer ha-shorashim » de David Qimḥi (c.1160 - c.1235), qui présente, dans l’ordre alphabétique, les racines permettant de regrouper commodément tous les mots de l’hébreu biblique.

INFORMATIONS PRATIQUES

Localisation