Codices Chrysostomici Graeci VIII

Illustration
Auteur
Francesca P. Barone, Sever J. Voicu
Date de parution
2018
Lieu d'édition
Paris
Prix éditeur
65.00€
Langue
Français
Numéro dans la collection
88
Collection / Revue
Collections
Appartient à la collection/revue
ISBN
978-2-271-11949-0
Descriptif matériel
14.0 x 22.0 cm, 284 p.

La série des Codices Chrysostomici Graeci a pour but de répertorier les textes attribués à Saint Jean Chrysostome dans les manuscrits grecs. Ce huitième volume comporte deux parties indépendantes.

La première est consacrée aux codices chrysostomiens conservés aujourd’hui dans des bibliothèques de Turquie. Elle comprend 94 notices, qui décrivent 91 manuscrits se trouvant principalement dans la bibliothèque du Patriarcat oecuménique à Istanbul (84 manuscrits), mais aussi dans deux bibliothèques d’Ankara (7 manuscrits). Un appendice contient la description de 16 extraits ou textes composites.

La seconde partie constitue des Addenda et Corrigenda aux quatre premiers volumes de la série publiés entre 1968 et 1981, qui étaient consacrés à la Grande-Bretagne et à l’Irlande (I), à l’Allemagne (II), aux États-Unis et à six pays d’Europe occidentale (III), et à l’Autriche (IV). Outre la mise à jour bibliographique, cette partie contient la description de 43 manuscrits et de 32 extraits ou textes composites nouveaux.

Francesca P. Barone, chercheure à la section grecque et de l’Orient chrétien de l’Institut de recherche et d’histoire des textes, est spécialiste de l’œuvre de Jean Chrysostome ; elle a édité en particulier les Homélies sur David et Saül et prépare l’édition de la Synopse de la Sainte Écriture.

Sever J. Voicu est ancien Scriptor graecus à la Bibliothèque Vaticane et professeur émérite à l’institut Augustinianum à Rome, qui avait publié un premier volume dans la série des Codices Chrysostomici Graeci consacré au fonds des Vaticani graeci de la Bibliothèque Vaticane (VI). Il est connu surtout par ses publications dans le domaine de l’homilétique grecque ancienne et de la littérature apocryphe.