Biblissima+, Observatoire des cultures écrites, de l’argile à l’imprimé

image
Annonce aux bergers. Besançon, BM, 550, f. 64
Corps

Biblissima + est un des lauréats de la sélection de l’appel à manifestations d’intérêt Équipements structurants pour la recherche.

Biblissima+ est une infrastructure numérique multipolaire de recherche fondamentale et de service consacrée à l'histoire de la transmission des textes anciens, des premières tablettes d'argile mésopotamiennes, il y a 3 000 ans, aux premiers livres imprimés, quels que soient les supports et les langues. Biblissima+ est à l'échelle nationale le lieu de traitement et de mise en interopérabilité de toutes les données en jeu dans l'histoire de la transmission et de l'étude des cultures écrites anciennes. Biblissima+ concerne l'ensemble des collections patrimoniales transmettant des textes anciens, y compris les sources archéologiques, les sceaux et monnaies, mais aussi les archives d'érudits modernes et de chercheurs contemporains.

L'agrégation des données se fait autour d'un enrichissement massif des référentiels data.biblissima, mis à la disposition des grands acteurs du monde de la conservation et de la diffusion scientifique, afin de leur permettre d'affiner la fouille de données dans la documentation qu'ils mettent à disposition des usagers. En retour, Biblissima+ agrège autour de ses identifiants la numérisation des sources anciennes, les ressources documentaires, la bibliographie (éditions électroniques, articles et ouvrages archivés, publications vivantes). On verra s'articuler et s'enrichir mutuellement différents outils nationaux de grande envergure sur une thématique large et variée, qui se trouve à la base de toute histoire de la culture. Ainsi d'importants bassins de données deviendront interopérables, comme le souhaitent les utilisateurs.

Établissement coordinateur : Campus Condorcet

14 partenaires :

Date de fin