Vous êtes ici

Problèmes d'ecdotique des documents diplomatiques médiévaux

Descriptif
Seing de Pierre Christofle sur un document portant le sceau de la prévôté d’Orléans (ADL, H Dépôt2, 1B54, 1ᵉʳ août 1442)

Organisateur(s) IRHT: 

L’édition scientifique vise à la mise à disposition de matériau et de données au service de la communauté scientifique, mais elle n’est en aucun cas une simple diffusion d’informations, pas plus qu’elle ne se limite à les mettre en forme : c’est ce qu’implique la notion, universellement reconnue, d’édition critique, ceci tant pour les textes dits « littéraires » que pour ceux que l’on nomme « diplomatiques » ou « documentaires ».

L’édition des textes a été au cœur de maintes réflexions récentes, qui concernaient tant la légitimité d’une activité scientifique déjà ancienne et parfois contestée que les modalités de son exercice, profondément modifiées comme le reste par les technologies numériques (ainsi, la récente séance du « cycle thématique » de l’IRHT, https://www.irht.cnrs.fr/?q=en/agenda/l-edition-critique-et-ses-methodes, ou les actes ou les actes de la journée « Pourquoi éditer des actes médiévaux au XXIe siècle », tenue en 2013 à l’Institut historique allemand de Paris et publiées par Olivier Canteaut et Rolf Große : https://www.perspectivia.net/publikationen/discussions/9-2014) .

L’établissement du texte doit suivre une méthodologie stricte, et sa mise à disposition s’accompagner d’un commentaire et d’éléments d’annotation et de mise en contexte historique à côté de l’apparat textuel. Dans le cas de l’édition de textes diplomatiques, il est également d’usage de doter chaque acte ou unité éditée d’une dissertation critique. L’introduction peut également être l’un des lieux où développer la mise en perspective proprement historique du corpus concerné. L’édition de textes diplomatiques se distingue également par l’importance de la critique du faux – qui en est un élément-clé depuis ses origines au XVIIe siècle – et des éventuels problèmes de datation et d’interprétation historique.

À partir de cas concrets, l’on réfléchira en commun aux méthodes et aux démarches à adopter pour l’édition des textes diplomatiques du Moyen Âge principalement occidental, en ne s’interdisant pas de dépasser ces frontières géographiques et chronologiques. L’on s’intéressera tant aux « fondamentaux traditionnels » de l’édition qu’à ses déclinaisons les plus modernes, en étant attentif tant aux réflexions de nature plus ou moins théorique qu’à leur application la plus pratique et concrète. L’on ne se limitera pas aux actes considérés par la diplomatique la plus originelle, incluant dans la réflexion les documents réglementaires, comptables et de gestion.

Informations pratiques

Type d'événement: 

Séminaire

Conditions d'accès: 

Libre

Date de début et fin: 

24/10/2019 to 11/06/2020

Dates des séances: 

24/10/2019 - 10:00
14/11/2019 - 10:00
28/11/2019 - 10:00
12/12/2019 - 10:00
09/01/2019 - 10:00
23/01/2020 - 10:00
13/02/2020 - 10:00
27/02/2020 - 10:00
12/03/2020 - 10:00
26/03/2020 - 10:00
09/04/2020 - 10:00
23/04/2020 - 10:00
14/05/2020 - 10:00
28/05/2020 - 10:00
11/06/2020 - 10:00

Autre(s) lieu(x): 

Campus Condorcet

Bâtiment recherche Nord, salle R 033

14, cours des Humanités

93322 Aubervilliers cedex