Vous êtes ici

Les Intellectuels au Moyen Âge : 60 ans d’un anachronisme fondateur

Hommage à Jacques Le Goff
Descriptif
Raimond Lulle disputant avec son élève Thomas Le Muésier, Breviculum ex artibus Raimondi Lulli electum, Arras, début XIVe siècle (Karlsruhe, Badische Landesbibliothek, ms. St. Peter perg. 99, fol. 11v)

Autre(s) organisateur(s): 

Antoine Destemberg

Un colloque international est organisé jeudi 19 et vendredi 20 octobre 2017 à l'université d'Artois (Arras) en hommage à Jacques Le Goff, intitulé «Les intellectuels au Moyen Âge : 60 ans d'un anachronisme fondateur».

L’année 2017 coïncide avec le 60e anniversaire de la publication des Intellectuels au Moyen Âge de Jacques Le Goff (Seuil, 1957). Lors de sa parution, l’ouvrage constituait – avec Marchands et banquiers au Moyen Âge (Puf, 1957) – l’un des volets du diptyque consacré au « travail au Moyen Âge », sujet d’une thèse esquissée et restée inachevée. Cette étude fondatrice, construite sur l’emploi d’un anachronisme assumé par son auteur – le substantif intellectuel n’apparaissant en français qu’avec l’affaire Dreyfus à la fin du XIXe siècle –, arracha l’histoire des élites intellectuelles médiévales du seul domaine de l’histoire des idées, où elle avait été longtemps cantonnée, pour la faire entrer dans le champ de l’histoire sociale et culturelle. Si le caractère heuristique de l’usage du terme d’« intellectuels » pour le Moyen Âge a généralement été salué par l’historiographie, son caractère anachronique a pourtant souvent détourné les historiens de son emploi au profit d’autres concepts qui ne recouvrent pas exactement le même sens. Surtout, l’intégration de la réflexion d’Antonio Gramsci sur la catégorie des « intellectuels organiques », dans la préface que livra Jacques Le Goff à la réédition de 1984, a souvent été ignorée, alors qu’elle constitue une inflexion essentielle de la réflexion du médiéviste. Soixante ans après cette publication, il convient donc de s’en saisir à nouveau, comme d’un hommage au grand médiéviste, mais aussi pour en souligner l’actualité renouvelée dans le champ historiographique.

Programme

Jeudi 19 octobre

  • 9h – Accueil des participants
  • 9h20 – Antoine Destemberg (Université d’Artois / CREHS), Introduction

Relectures d’un livre – Présidence : Charles Giry-Deloison

  • 10h – Blaise Dufal (EHESS / CRH), Le Moyen Âge de l’intellectuel : politique des savants
  • 10h30 – Discussions et pause

Présidence : Cédric Giraud

  • 11h10 – Warren Pezé (Université Paris-Est-Créteil / CRHEC), Interroga sacerdotes legem meam. Peut-on parler d’« intellectuels » au haut Moyen Âge ?
  • 11h40 – Clémence Revest (CNRS / Centre Roland Mousnier), L’histoire des universitaires médiévaux doit-elle être une histoire des vaincus ? Dépasser la mise en scène agonique entre scolastique et humanisme
  • 12h10 – Discussions et repas

Relectures d’un concept – Présidence : Jacques Verger

  • 14h – Joël Chandelier (Université Paris 8 Saint-Denis / Centre de recherches historiques : Histoire des pouvoirs, savoirs et sociétés), Les médecins médiévaux furent-ils des intellectuels (Occident et Orient) ?
  • 14h30 – Aude Mairey (CNRS / LaMOP), Y a-t-il eu des intellectuels laïcs anglais à la fin du Moyen Âge ?
  • 15h – Discussions et pause

Présidence : Claude Gauvard

  • 15h40 – José Simões (Universidade de Évora), Les deux faces de Janus : la représentation des intellectuels dans la chronique de Pierre Ier de Portugal (1357-1367)
  • 16h10 – Chantal Dhennin-Lalart (Université du Littoral-Côté d’Opale / HLLI) Les intellectuelles du village : les fileuses des Évangiles des quenouilles de 1470

16h40 – Discussions

  • 18h30 – Visite de l’exposition « Traces de copistes » et des fonds manuscrits de l’ancienne Abbaye Saint-Vaast à la Médiathèque d’Arras

19h30 – Dîner au restaurant « La cave des saveurs »

Vendredi 20 octobre

  • 9h – Accueil

Figures d’intellectuels – Présidence : Jacques Berlioz

  • 9h20 – Sung-Wook Moon (Université Paris-Sorbonne), Rutebeuf, jongleur savant ou clerc raté ? Écriture littéraire au XIIIe siècle parisien
  • 9h50 – Jean-Philippe Genet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne /LaMOP), Quel intellectuel est Gilles de Rome ?

10h20 – Discussions et pause

Présidence : Élisabeth Mornet

  • 11h – Lucie Jollivet (Université Rennes 2 / Tempora), Un intellectuel à la croisée des chemins ? Nicolas de Clamanges, universitaire et humaniste, 1394-1430
  • 11h30 – David Salomoni (Università  degli Studi Roma tre/Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse / CIHAM), Les maîtres pré-universitaires et la construction de l'État régional italien. Quel rôle politique pour des intellectuels «de province» dans l’Italie de la Renaissance ?

12h – Discussions et repas

Conditions du travail intellectuel – Présidence : Jean-Philippe Genet

  • 14h – Donatella Nebbiai (CNRS / IRHT), Autobiographies des intellectuels en leur bibliothèque
  • 14h30 – Sophie Delmas (Université Lyon 2 / CIHAM), Le travail en équipe chez les intellectuels du Moyen Âge

15h – Discussions et pause

  • 15h40 – Claire Angotti (Université de Reims-Champagne-Ardenne / CERHIC), Les bibliothèques universitaires comme lieu privilégié du travail des intellectuels, l’exemple d’Augustin dans les collections du collège de Sorbonne
  • 16h20 – Table ronde conclusive animée par Antoine Destemberg, avec la participation de Jacques Berlioz (CNRS / CRH), Claude Gauvard (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / LaMOP), Jean-Philippe Genet (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / LaMOP) et Jacques Verger (Université Paris-Sorbonne/Académie des Inscriptions et Belles- Lettres).

Comité scientifique

  • Antoine Destemberg (MCF, Université d’Artois / CREHS) Cédric Giraud (MCF HDR, Université de Lorraine / CRULH)
  • Thierry Kouamé (MCF HDR, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne / LaMOP) Sylvain Piron (Directeur de recherche, EHESS / CRH)
  • Alain Provost (MCF, Université d’Artois / CREHS)

Contact

Informations pratiques

Type d'événement: 

Colloque

Conditions d'accès: 

Libre

Date de début et fin: 

19/10/2017 to 20/10/2017

Dates des séances: 

19/10/2017 - 09:00
20/10/2017 - 09:00

Autre(s) lieu(x): 

Université d’Artois

Maison de la Recherche (Salle des colloques)

9 rue du Temple 62000 Arras