You are here

Calenda: Moyen- Age

The Prince and the Church in Renaissance Europe

Religious history of the Renaissance has, without a doubt, been one of the fields of predilection of historians in recent decades. Various sources have been used to develop the field (registers/proceedings of ecclesiastical institutions, of tribunals and of urban institutions; notarial registers; correspondences of princes and of their representatives, those of cities, of bourgeois and of theologians, diaries and memoirs of contemporaries; theological treaties; etc.).

Éditions génétiques numériques des textes antiques : le corpus philosophique de Cicéron

Dans le cadre du projet de recherche « Contenus et corpus numériques » (CORNUM), financé par la région Normandie, l’équipe de recherche interdisciplinaire sur les aires culturelles (ERIAC – université de Rouen Normandie EA 4705) et l’Institut de recherches interdisciplinaires homme et société (IRIHS- FED 4137) recrutent un post-doctorant pour un contrat de 9 mois à partir de l’automne 2019. Le post-doctorant devra assurer l’analyse et l’étude du corpus du sous-projet « Éditions génétiques numériques des textes antiques : le corpus philosophique de Cicéron » (eGesta), sous la direction du Pr. Clara Auvray-Assayas. Il accompagnera également le porteur et les chercheurs de ce sous-projet dans la conception et la réalisation d’une plateforme d’édition scientifique inédite.

Intra et extra muros. La ville à l’époque romane (XIe-début XIIIe siècle)

Le XXIXe colloque international d'Issoire (Puy-de-Dôme) sur l'époque romane se tiendra les vendredi et samedi 11 et 12 septembre 2019 sur le thème « Intra et extra muros. La ville à l'époque romane (XIe-début XIIIe siècle). Matérialité, Images, imaginaire ». L'appel s'adresse aux historiens de l'Art, historiens, archéologues, littéraires, linguistes médiévistes et s'ouvre également aux étudiants de master 2 et aux doctorants.

Chanoines réguliers et acteurs politiques (ecclésiastiques et laïcs) en Europe occidentale du XIe au XVIe siècle

La journée d’étude du 25 mai 2019 constitue une nouvelle étape de la réflexion sur les chanoines réguliers entamée à Saint-Martin-aux-Bois depuis 2012. Après les premières journées consacrées à l’histoire particulière du monastère de Saint-Martin-aux-Bois même, les rencontres s’élargissent désormais à l’ensemble des communautés régulières créées au Moyen Âge dans une perspective comparatiste. Les communications porteront sur un ou plusieurs types d’acteurs et leurs interactions avec un établissement régulier ou l’ensemble d’une congrégation.

Max Weber, la « domination féodale » et les médiévistes

Cette première journée d’étude entend proposer une relecture, pluridisciplinaire, de l’œuvre de Max Weber consacrée à la Domination et plus particulièrement à « la domination féodale », dans une approche épistémologique, historiographique et par la mise à l’épreuve de l’analyse wébérienne, en la confrontant à des données historiques, pour en vérifier ou non la validité.

Materialities and devotion (5th-15th centuries)

Ces dernières décennies ont été marquées par le développement d'études sur la culture matérielle, en privilégiant une approche inter et multidisciplinaire. Ce regard a permis une lecture plus intégrée de la manière dont l’homme médiéval a interagi, a manipulé, a adapté et a transformé son environnement matériel. De ce fait, des visions plus foisonnantes virent le jour sur les utilisations qu’il donna aux objets qu’il produisait, les significations qu’il leur attribuait, la manière dont il les a utilisées au niveau cognitif et affectif.

Voyage d’études « Aperçu de la recherche allemande en histoire médiévale »

L’Institut historique allemand (IHA) offre aux étudiantes et étudiants, doctorantes et doctorants français et allemands, en 2019, une excursion à Munich dont le thème sera : aperçu de la recherche allemande en histoire médiévale. L’excursion aura lieu du 25 au 29 août 2019 à Munich. Le voyage d’études offre, à des étudiantes et étudiants, doctorantes et doctorants allemands et français en histoire du Moyen Âge disposant des connaissances de base de l’autre langue, l’occasion de se familiariser avec la pratique de la recherche et du paysage scientifique en Allemagne.

Contrats post-doctoraux du laboratoire d'excellence « Religions et sociétés dans le monde méditerranéen » (LabEx RESMED)

Le Labex RESMED « Religions et sociétés en Méditerranée »ouvre à candidature au maximum trois contrats post-doctoraux fléchés, d’une durée d’un an à partir du 1er octobre 2019 sur les sujets suivants : baptême et baptistères de l’Antiquité tardive : base de données des baptistères chrétiens du pourtour Méditerranéen (IIIe-VIIe siècle) ; conversions et controverses : la culture des chrétiens du Proche-Orient tardo-antique et médiéval en milieu musulman ; les maladies psychiques et leur statut à l’époque tardoantique et byzantine : phénomènes d’origine naturelle ou démoniaque ? ; post-doc en apprentissage artificiel - développement d’un algorithme d’indexation des images du Moyen Âge.

Maître(s) et disciple(s)

Envisagés sous l’angle de leur étymologie, les deux termes clés évoqués dans le titre, maître et disciple, s’avèrent être foncièrement antonymiques. En effet, le magister latin issu de magis a la même racine indo-européenne meg(h) que le latin magnus ou bien le grec megas – tous signifiant « grand ». Cependant, considérée dans une perspective plus générale, cette étymologie peut également nous placer dans un champ plus vaste, celui que nous voulons situer au cœur des réflexions, à savoir celui des relations maître-disciple ainsi que des rôles qu’ils prennent l’un vis-à-vis de l’autre dans les littératures française et francophone à travers les siècles.

Le droit et ses orfèvres

Le haut Moyen Âge a longtemps souffert d’une mauvaise réputation, celle d’être une période sombre où il ne pouvait véritablement exister de culture juridique. Mais à l’appui de nouvelles grilles de lecture, facilitées par les humanités numériques qui rendent possible une meilleure exposition des sources, la recherche a entrepris au cours des dernières décennies une réévaluation du travail des praticiens. De barbares, ils sont devenus, selon l’expression de Jean Gaudemet, de véritables orfèvres du droit, disposant ainsi de connaissances juridiques solides et capables de produire des textes normatifs, de les adapter et de les diffuser.

Département de recherche sur le Moyen Âge | département de recherche en histoire moderne – postdocs

L’Institut historique allemand (IHA) recrute au 1er septembre 2019 (négociable) un chercheur ou une chercheuse pour le département de recherche sur le Moyen Âge et un chercheur ou une chercheuse pour le département de recherche en histoire moderne. Il s’agit de postes à visée de qualification, la thèse d’habilitation par exemple, d’une durée de trois ans avec possibilité de prolongation jusqu’à maximum cinq ans. Le projet de recherche doit s’inscrire dans les thèmes de l’IHA, mais le sujet peut être défini librement par le candidat ou la candidate.

La description du manuscrit liturgique

La journée d'étude « La description du manuscrit liturgique. Hommage à Victor Leroquais, du mercredi 24 avril 2019 », a pour but de constituer un point de départ pour une nouvelle approche des manuscrits liturgiques.

Semaines d'études médiévales 2019

Le Centre d'études supérieures de civilisation médiévale (CESCM) organise depuis 1954 une session annuelle internationale de formation qui regroupe une quarantaine d’étudiants, doctorants et jeunes chercheurs, français et étrangers. Les conférences, les séances de travail autour des ressources documentaires, les excursions et visites au programme des stagiaires sont proposées par des spécialistes du Moyen Âge venus du monde entier. Cette manifestation interdisciplinaire francophone, unique en son genre, a contribué à construire et à renforcer, depuis une cinquantaine d’année, un solide réseau national et international dans le domaine de l’étude du Moyen Âge.

Nourrir, se nourrir, enjeux de pouvoirs de l'Antiquité au Moyen Âge

L’histoire de l’alimentation a été beaucoup explorée durant les vingt dernières années, selon des approches variées allant d’une très classique analyse économique au vaste champ de l’anthropologie historique. Les enjeux de pouvoir représentés par la maîtrise du ravitaillement ainsi que par la redistribution de la nourriture, voire ses usages symboliques, ne sont naturellement pas non plus un domaine vierge. Cependant, ces thématiques mériteraient peut-être de se voir accorder une place plus centrale que cela n’a été le cas jusqu’à présent, et c’est là l’ambition du colloque « Nourrir, se nourrir : enjeux de pouvoir de l’Antiquité au Moyen Âge », organisé à Amiens les 18 et 19 novembre 2019 : reprendre ces questions à nouveaux frais dans une perspective diachronique allant de la période archaïque à la fin du Moyen Âge.

Le rayonnement d'une cathédrale

À l’occasion du 800e centenaire de la cathédrale d’Amiens, le rayonnement de la cathédrale sera envisagé à différentes échelles, locale, régionale, nationale et européenne, sous les angles spirituel, matériel et temporel, et sur une période allant du Moyen Âge jusqu’à nos jours. Depuis plus d’un siècle, des historiens, historiens de l’art, archéologues du bâti, archéomètres, anthropologues et plus récemment informaticiens ont investi la cathédrale d’Amiens dans la perspective d’ouvrir de nouveaux champs de prospections. Il s’agira d’en dresser un bilan, à travers le prisme du rayonnement et de la réception du monument.

Regards croisés sur la justice fiscale (Xe-XXIe siècle)

Parce que l’impôt est un prélèvement contraint – ou, tout du moins, pouvant se dispenser de l’accord du contribuable –, la question de sa justice est un problème constant. Il est certes possible, sinon tentant, d’y répondre sommairement en le considérant comme intrinsèquement injuste – Taxation is theft– ou de juger la question vaine puisque, juste ou non, l’impôt devra être payé – Nothing is certain but death and taxes ! Pourtant, à l’heure où le gouvernement français s’apprête à engager plusieurs réformes de la fiscalité, la justice fiscale semble à questionner sur plusieurs plans. Dans ses aspects les plus concrets, elle se donne bien sûr immédiatement à voir dans l’organisation, le fonctionnement et les réformes successives du système fiscal. Cependant, l’incontestable technicité de la matière – souvent fantasmée comme forcément attentatoire aux intérêts particuliers – ne doit pas dissimuler l’importance des questions qui s’y jouent.

Diffusion du savoir zoologique dans l’Antiquité tardive et la période byzantine

La conférence de Trier (organisée par le réseau Zoomathia et l'université de Trier) se propose d’analyser le processus de diffusion et de transformation des connaissances zoologiques au cours de l’antiquité tardive et de la période byzantine à partir de cas d’études particuliers. Seront abordés des auteurs ou des textes significatifs, en latin, en grec ou en arabe, ainsi que des images ou des séries iconographiques, ou encore, dans une perspective plus large, des genres de textes ou de productions culturelles ou l’influence sur la littérature et l’art de certains contextes culturels.

Prix de thèse de la Société française d’histoire urbaine (SFHU) – 2019

La Société française d’histoire urbaine (SFHU) ouvre, pour sa IXe session, un concours de thèses qui s'adresse aux jeunes docteur.es en histoire urbaine, ayant soutenu leur thèse durant l’année civile 2018. Par cette initiative, la SFHU vise à encourager de jeunes chercheurs·ses et à favoriser la plus large diffusion possible de leurs travaux (voir les archives du prix de thèse sur le site). Sont recevables toutes les thèses qui abordent le fait urbain dans son historicité, quels que soient la période, l’espace et la discipline académique (histoire, droit, urbanisme, architecture, histoire de l'art…) concernés.

Entreprendre dans les économies médiévales et modernes. Innover, risquer, organiser

La VIIIe école d’été d’histoire économique se réunira à Suse (Piémont, Italie) les 26, 27 et 28 août 2019. La thématique retenue cette année – « Entreprendre dans les économies médiévales et modernes : innover, risquer, organiser » – insistera sur la liaison entre les innovations techniques et l’action économique. Entreprendre signifie en effet agir sur le réel, et, à cette fin, implique de mobiliser des compétences, des savoirs, des techniques et de les mettre à la preuve de la vie économique.

Pages