Vous êtes ici

Paléographie latine

test
Equipe

Responsable(s): 

Membres permanents: 

Membres non permanents: 

Anciens membres : 

Activités

Activités : 

Créée en 1985 en tant que secrétariat du Comité international de paléographie latine [CIPL], la section a longtemps mené le recensement des manuscrits portant une indication de date, de lieu ou de copiste (dits « manuscrits datés ») pour la France. Cette entreprise vise à établir le corpus de témoins fiables, indispensable au progrès des recherches les écritures du Moyen Âge. Elle a évolué vers un programme de collaboration et de formation (IRHT, ENC, EPHE, MCC) et porte actuellement sur les fonds de Saint-Omer.

La section a mené un programme de catalogage des reliures médiévales des bibliothèques publiques de France, arrêté par manque de personnel. Elle s’est orientée plus récemment vers la recherche exploratoire en paléographie numérique.

La ligne d’action principale a longtemps résidé dans le recensement des manuscrits portant une indication de date, de lieu ou de copiste (dits « manuscrits datés »). Cette entreprise vise à établir le corpus de témoins fiables, indispensable au progrès des recherches sur les manuscrits, leurs écritures et la diffusion des textes qu’ils portent. Elle se développe depuis une quarantaine d’années dans la plupart des pays d’Europe, de façon indépendante mais concertée. Répertoriant et décrivant les volumes dont la date ou l’origine géographique sont connues avec certitude (par une mention explicite ou au terme d’un examen critique), elle requiert l’expertise directe et la critique systématique de la totalité des manuscrits médiévaux conservés dans les fonds des bibliothèques. Après avoir couvert presque l'intégralité du territoire français, la recherche des manuscrits portant des indications de date, de lieu ou de copiste se concentre désormais sur le Nord de la France (catalogue de Laon, Soissons, Saint-Quentin sous presse ; projet pluridisciplinaire en cours avec la Communauté d'Agglomération de Saint-Omer), notamment pour répondre à la question des modalités et causes de l'émergence de l'écriture gothique dans cette région.

La section de paléographie est impliquée dans les développements de la « paléographie numérique » et l'analyse des écritures par ordinateur. Ce fut le cas, en particulier le cas dans le projet ANR GRAPHEM (2008-2011), où l'IRHT est partenaire de trois laboratoires d'informatiques et d'une autre institution de recherche sur l'histoire des écirtures : LIRIS (Laboratoire d'InfoRmatique en Image et Systèmes d'information), le LIFO (Laboratoire d'Informatique Fondamentale d'Orléans), le LIPADE (Laboratoire d'Informatique Paris Descartes, ancien CRIP5) et l’Ecole nationale des chartes. Le projet GRAPHEM est un projet pluridisciplinaire visant à l’analyse informatisée des écritures médiévales et a pour ambition :

  • de fournir des critères objectifs et mesurables à la catégorisation des écritures,
  • de faire progresser la compréhension de l’évolution des formes de l’écriture,
  • de créer des méthodes efficaces d’accès au contenu des manuscrits reposant sur la similarité de l’image des mots (Word-Spotting, Word-Retrievial) : ces méthodes d’accès au contenu textuel constituent une alternative aux méthodes de reconnaissance optique des caractères (O.C.R.), impuissantes sur les écritures anciennes et ont vocation à être utilisées dans d’autres contextes que le manuscrit du Moyen Âge.

C’est également au sein de la section de paléographie latine qu’est mené le programme du « Catalogue des reliures médiévales des bibliothèques publiques de France ». Cette entreprise a pour but l’inventaire, la photographie et le catalogage des reliures médiévales conservées en France. Elle vient compléter le Catalogue général des manuscrits dans ce domaine où ses indications sont souvent déficientes et permet d’approfondir la connaissance des techniques de fabrication du manuscrit.

Programmes

  • Catalogue des manuscrits datés [CMD].  [Consulter l’index du CMD]
  • Reliures médiévales des bibliothèques de France.
  • Projet « Saint-Omer » : exploration systématique et interdisciplinaire d'un fonds médiéval
  • Recherches sur la variabilité de l’écriture à l’aide d’outils informatiques (analyse d’image, computer vision) : participation aux projets ANR Graphem (2008-2011) et PEPS HuMaIn (2013-2014) ; pilotage des projets Formes à toucher (2012) et ANR Oriflamms (2013-2016). Base de données : constitution d’un corpus de référence d’images analysées
  • Himanis : HIstorical MANuscript Indexing for user-controlled Search
  • FAMA : Œuvres latines médiévales à succès

Collaborations externes

CIPL : Comité international de paléographie latine

APICES : Association paléographique internationale

Coordination de la Gazette du livre médiéval

Publications

Télécharger le pdf.

Documentation: 

Bibliothèque

La bibliothèque de la section de paléographie latine conserve la totalité des tomes du Catalogue des manuscrits datés en écriture latine publiés à ce jour (Allemagne, Autriche, Belgique, France, Italie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suède, Suisse, Vatican).Par ailleurs, elle possède un fonds nourri dans les domaines suivants :

  • Histoire du livre médiéval (production du livre, scriptoria, bibliothèques médiévales, etc.)
  • Paléographie et histoire de l’écriture : manuels, ouvrages de référence, recueils de fac-similés et d’albums de paléographie (dont les séries des Codices latini antiquiores ; Chartae latinae antiquiores (incomplet) ; Scriptoria medii aevi helvetica; Monumenta palaeographica medii aevi (series gallica) ; l’Armarium codicum insignum ; les Umbrae codicum occidentalium etc.).
  • Epigraphie
  • Reliure : histoire et techniques
  • Matériaux et techniques du livre, (ce domaine étant partagé avec la section hébraïque).
  • Revues : Codices manuscripti ; Cultura e civilta ; Nuovi annali...; Scriptorium (depuis 1965) ; Quinio ; Einband Forschung.
  • Nombreux tirés à part (dont ceux du legs Jean Mallon)

Fichiers et outils

La section de paléographie dispose de nombreux instruments spécifiques élaborés dans le cadre des programmes internationaux (Comité international de paléographie latine) ou nationaux :

  • Index cumulatifs internationaux des manuscrits datés
  • Fichiers préparatoires pour les Catalogues de manuscrits datés non encore publiés, en particulier ceux portant sur les collections du Nord de la France (hors Cambrai), de Poitiers, et le fonds français de la Bibliothèque nationale de France
  • Terminologie historique des écritures : dépouillements de bibliographie ancienne et d'inventaires inédits et repérage des noms d'écritures utilisés dans les inventaires médiévaux, cf. Françoise GASPARRI, «Pour une terminologie des écritures médiévales : doctrines et méthodes», Codices manuscripti, 2 (1976), p. 16-29 ; « La terminologie des écritures. Rapport présenté à la table ronde "Nomenclature et Terminologie" », dans Gabriel SILAGI (éd.), Paläographie 1981. Colloquium des Comité international de paléographie (München, 15.-18. September 1981), München, Arbeo, 1982, p. 31-37 (Münchener Beiträge zur Mediävistik und Renaissance-Forschung, 32) ; « Sur la terminologie médiévale des écritures », dans Archivum Latinitatis Medii Aevi, 65 (2007), p. 261-277
  • Bibliographie codicologique raisonnée
  • Index héraldique
  • Iconographie des scribes

Accueil des lecteurs

La section, qui est le lieu d’élaboration d’un instrument de recherche avant d’être un centre de documentation, est ouverte aux chercheurs sur rendez-vous. Ils pourront y consulter les instruments de travail internes utiles à l'élaboration du CMD, et la documentation issue de l'exploitation systématique des Catalogues de manuscrits datés publiés en France ou à l'étranger.

La section dispose notamment d’une importante collection photographique constituée d’échantillons de pages écrites et qui vise à permettre l'identification, la datation et la classification des écritures.

 

 

 

Informations pratiques

Contact: 

Adresse : IRHT 40 avenue d’Iéna 75116 Paris
Tél. : 01 44 43 91 24 ou 25
Courriel : dominique.stutzmann@irht.cnrs.fr