Vous êtes ici

Informatique

Semantic web logo

Le service informatique est en charge des développements logiciels et matériels au sein de l'IRHT. Il est organisé en deux composantes :

Développement et interopérabilité

Les développeurs du service ont pour mission de développer et de maintenir les outils informatiques du laboratoire. De la rédaction du cahier des charges à la mise en production en passant par la recette applicative, l’équipe organise et réalise chaque étape du développement. De par son expérience, le service se veut également force de proposition auprès des chercheurs pour répondre au mieux à leurs besoins.

Depuis 2008, toutes les bases les plus importantes du laboratoire ont été migrées de technologies propriétaires vers des solutions ouvertes. Elles s’appuient désormais sur des frameworks comme Symfony (pour le PHP) ou JQuery (pour le Javascript). Le service s’occupe de leur maintenance, ainsi que de celle de tous les autres outils informatiques, et le système d’information reste en perpétuelle évolution pour s’accorder aux nouveaux besoins scientifiques et techniques.

L’objectif est maintenant d’ouvrir les données à des référentiels et bases de données externes. Pour cela le service travaille en interne sur les technologies du web de données et du web sémantique, mais est également impliqué dans diverses initiatives comme le projet Biblissima, avec qui il travaille en étroite collaboration.

Système, réseaux et sécurité

Les membres de cette équipe s'occupent de la mise en place, de l'administration ainsi que de la sécurisation des applications web et services (messagerie, Cloud privé, portail captif…) fournis à l’IRHT. Il gère un parc de plus de 150 machines et 35 serveurs, répartis sur cinq sites géographiques entre Paris et Orléans.

Début 2012, l’architecture informatique de l’IRHT a été fortement modifiée pour répondre à l’accroissement des projets (ERC, ANR…) et des images issues des campagnes de numérisation. Pour cela, un cluster en haute disponibilité sous Vmware Esxi5 a été mis en place, notamment grâce au soutien de l’InSHS. Ce cluster se compose de plusieurs serveurs physiques et d’un SAN en Iscsi.

La sauvegarde des images s’effectue sur un serveur connecté à deux baies en DAS (Direct Attached Storage) d’une capacité utile de 12 To. Une partie des données du san est répliquée sur un autre se trouvant à la délégation DR8 pour permettre un « PRA ».

Depuis 2009, l'équipe travaille en collaboration avec le centre de calcul de l'IN2P3 et Huma-Num pour la sauvegarde sécurisée des images numérisées par le service Images (35 To actuellement sur les serveurs de l'IN2P3). La prochaine étape, en cours de mise en place, est l'archivage pérenne de ces images au Cines, en collaboration avec Huma-Num et la société Limonade&Co.

Responsable

Cyril Masset

Membres

Patrick Courtois, Doudou Dieye, Hassan El Hassouni, Stéphane Liaigre, Henri Seng, Véronique Trémault