Vous êtes ici

Les sections

Paris, Bibl. Mazarine, ms. 1558, f. 97v

 

 

La recherche fondamentale est organisée en sections spécialisées, selon les langues (grec, latin, arabe, etc.) ou selon les thèmes (paléographie, manuscrits enluminés, histoire des bibliothèques, etc.).

Arabe

test

La section arabe est issue de la section orientale, fondée en 1937 par Georges Vajda. Sa mission principale est l’analyse de documents arabes manuscrits. À l’origine tournée vers l’étude de la transmission du savoir en terres d’Islam, l’onomastique et la papyrologie arabe, la section s’est orientée plus récemment vers une vision historique et juridique du monde musulman médiéval et moderne.

Codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique

test

Fondée en 1943, la section Codicologie, histoire des bibliothèques et héraldique a pour mission de retracer l’histoire des manuscrits médiévaux et de reconstituer les collections anciennes de livres des origines à la fin de l’Ancien Régime, en vue d’analyser les conditions réelles de la circulation des textes dans toutes les couches de la société.

Diplomatique

test

La section de diplomatique, sise au centre Augustin-Thierry d’Orléans et disposant d’une antenne au centre Félix-Grat à Paris, se destine à l’étude critique et érudite des documents normatifs et des sources de la pratique. Elle existe depuis plus de soixante ans à l’IRHT, où elle a fait évoluer son programme, tout d’abord consacré aux cartulaires, en s’ouvrant à la richesse d’un type de sources qu’il ne faut surtout pas réduire aux chartes médiévales.

Grecque et Orient chrétien

test

La section grecque et de l'Orient chrétien de l’IRHT, fondée en 1942 par Marcel Richard, a pour mission principale l’étude des manuscrits grecs considérés comme objets matériels et supports de textes. Par son caractère généraliste, elle s’intéresse à tous les aspects du livre manuscrit qui relèvent de disciplines aussi variées que la codicologie, la paléographie, la philologie ou l’histoire.

Hébraïque

test

La section hébraïque, d’abord constituée comme section de paléographie hébraïque en 1970 à partir de la section orientale (qui existait depuis 1940), étudie les manuscrits médiévaux en caractères hébraïques : écriture, caractéristiques codicologiques, contenu textuel, iconographie.

Humanisme

test

Couvrant une période de trois siècles, de Pétrarque (1304-1374) à Peiresc (1580-1637), la section de l’Humanisme a pour axe central de recherche l’histoire de la transmission des textes anciens classiques, patristiques et médiévaux lors de leur passage à l’état imprimé dans l’ensemble de l’Europe.

Latine

test

La section latine a pour objet la recherche et l’histoire, à partir des manuscrits, des textes latins antiques, patristiques et médiévaux : l’identification des auteurs et des œuvres, le repérage et le catalogage des témoins manuscrits conservés dans les bibliothèques françaises et étrangères, l’étude de la transmission et de la diffusion des textes.

Lexicographie latine

test

La section de lexicographie latine, issue du rattachement du Comité Du Cange à l’IRHT en 1998, a pour programme principal la rédaction du Novum Glossarium Mediae Latinitatis (NGML), dictionnaire international de la langue latine médiévale de 800 à 1200.

Manuscrits enluminés

test

La section des Manuscrits enluminés est répartie sur les sites d’Orléans (où elle a été fondée en 1977) et de Paris. Ses membres recensent, analysent et cataloguent les manuscrits enluminés, principalement ceux conservés dans les bibliothèques municipales et universitaires françaises.

Paléographie latine

test

Créée en 1985 en tant que secrétariat du Comité international de paléographie latine [CIPL], la section a longtemps mené le recensement des manuscrits portant une indication de date, de lieu ou de copiste (dits « manuscrits datés ») pour la France. Cette entreprise vise à établir le corpus de témoins fiables, indispensable au progrès des recherches les écritures du Moyen Âge. Elle a évolué vers un programme de collaboration et de formation (IRHT, ENC, EPHE, MCC) et porte actuellement sur les fonds de Saint-Omer.

Papyrologie

test

L’Institut de Papyrologie de la Sorbonne (fondé en 1920 par Pierre Jouguet), équipe d’accueil de l’université de Paris-Sorbonne (EA 2558), constitue depuis mai 1996 la Section de Papyrologie de l’IRHT (CNRS). Ce centre de recherche a pour objet l’édition et l’étude des documents écrits de l’Antiquité, principalement des documents grecs, mais aussi coptes et démotiques.

Romane

test

Fondée le 1er janvier 1941 par Jeanne Vielliard, sous la direction d’Édith Brayer, chartiste et élève de Mario Roques, la section romane se consacre à l’étude de la tradition textuelle des littératures vernaculaires de la France médiévale (oc et oïl), en faisant converger deux approches complémentaires : l’une, philologique, axée sur l’histoire des textes et leur tradition manuscrite ; l’autre, codicologique, centrée sur l’objet manuscrit.

Sciences du Quadrivium

test

La fonction du pôle « Sciences du Quadrivium » au sein de l’IRHT est de faire subsister la capacité d’expertise du laboratoire dans des spécialités par ailleurs peu représentées : musicologie et liturgie, astronomie, astrologie et comput, médecine, magie et divination.