Vous êtes ici

ECMEN – Écritures médiévales et outils numériques

Financé par la Ville de Paris dans le cadre de l’appel à projets « EMERGENCE(S) 2014 — Sciences Humaines », le projet ECMEN - Écritures médiévales et outils numériques a commencé en 2015 et durera jusqu’en 2019. À la section de Paléographie latine, il est mené par Katja Monier, sous la direction de Dominique Stutzmann et est en lien avec le projet Succès des textes (base FAMA).

À la rencontre d’enjeux épistémologiques, scientifiques, technologiques et industriels, ECMEN analyse l’évolution écritures du  Moyen Âge, latines et vernaculaires, du xiie au xve s., pour en comprendre les facteurs d’évolution et éclairer les modes de production et de communication du Moyen Âge. S’inscrivant dans le champ des humanités numériques et avec une démarche transdisciplinaire, ECMEN exploite et développe les outils d’analyse d’image par ordinateur et crée de nouvelles questions pour de nouveaux outils. Le premier volet de la nouvelle stratégie scientifique consiste en la définition d’un corpus représentatif de la production écrite médiévale, en tenant compte des différents facteurs qui peuvent l’influencer (chronologie, géographie, contexte de production, matérialité et codicologie, typologie textuelle et langue). Un second volet de la recherche est l’analyse des écritures, qui se fonde sur le corpus de référence et aboutit à la création d’une ontologie des signes et aboutit à une meilleure compréhension des liens entre écriture, typologie textuelle et réception des œuvres. Utilisant un format interopérable et pérenne (XML-TEI), ECMEN contribue à développer des logiciels d’analyse d’image. Le corpus et les outils nouveaux devront répondre aux besoins des linguistes, historiens des écritures et de la communication, mais aussi des chercheurs industriels en reconnaissance des écritures.

The research project ECMEN is funded by the City of Paris (call EMERGENCE(S) 2014 – Humanities) and is conducted by Katja Monier in close connexion with the FAMA project. It addresses issues of epistemological, scientific and technological nature. ECMEN studies the scripts and handwriting of the Middle Ages (12th-15th c., Latin and Vernacular) to identify key factors in their evolution and get a better knowledge of the written communication in the Middle Ages. ECMEN is a digital-humanities project with an interdisciplinary approach, and enhances and develops image analysis software to open a new field of research. Its first part consists in the elaboration of a representative corpus of the medieval written production. This reference corpus takes into account the diverse influences on the written artefacts: chronology, geography, social context, materiality of the codex, text typology, language). The second part of the research consists in analysing the handwriting in the reference corpus, as to create an ontology of medieval signs and study the links between script, text typology and work reception. Implementing the TEI-XML standard for interoperability and long-term preservation, it contributes to the development of image analysis software and enhances the newly developed applications for aligning text and images, segmenting and extracting word and letter forms. The reference corpus and new tools will meet the requirements in linguistics and history of communication, as well as the needs of scientific and industry research in image analysis and recognition.