Vous êtes ici

Un témoin de la production du livre universitaire dans la France du XIIIe s.

La collection des 'Décrétales' de Grégoire IX
Un témoin de la production du livre universitaire dans la France du XIIIe s.
Informations matérielles

Date de parution: 

2013

Lieu d'édition: 

Turnhout

Statut: 

Disponible

Type: 

Ouvrage

ISBN: 

978-2-503-54499-1

Description matérielle: 

528 p., 97 ill. en noir et blanc + 27 couleur., 210 x 270 mm

Prix éditeur: 

95.00€
Descriptif

Cette publication offre une analyse textuelle de la collection des Décrétales de Grégoire IX et contribue à révéler un patrimoine insoupçonné de la production universitaire dans l’ancienne France du xiiie siècle.

La collection des Décrétales de Grégoire IX est un texte officiel écrit à sa demande par Raymond de Peñafort et sous son contrôle afin de permettre aux fidèles de connaître leurs devoirs et leurs droits, de respecter la doctrine fixée par Rome et de résoudre des problèmes canoniques similaires. Cette collection majeure du XIIIe siècle est au programme à l’université de droit canonique. Son importance doctrinale s’explique : en effet elle traite des grandes orientations de la politique pontificale, et rassemble en un seul volume tout le droit paru depuis le Décret de Gratien en 1140. La collection des Décrétales de Grégoire IX est un livre populaire auprès des étudiants et des maîtres de l’université de droit, mais également auprès des professionnels du droit et des ecclésiastiques.

La production des Décrétales de Grégoire IX est très diffusée en Europe. La première étape de ce travail a consisté à dresser un corpus cohérent. Ce groupe de 74 manuscrits enluminés en latin et en langue vernaculaire n’a fait l’objet d’aucun classement artistique jusqu’alors et d’aucune étude monographique. Une observation rigoureuse des pratiques codicologiques, une analyse du texte, du décor et des traces de possesseurs ont permis dans un premier temps de les dater et les localiser. L’analyse de ces manuscrits a contribué à révéler un patrimoine insoupçonné de la production universitaire dans l’ancienne France du xiiie siècle.

Ainsi, le monopole accordé à Bologne comme unique centre de production des manuscrits juridiques qui exporte dans les centres universitaires français au XIIIe siècle doit être reconsidéré. La collection des Décrétales de Grégoire IX témoigne d’une époque, le xiiie siècle, d’un genre littéraire mal connu, les manuscrits universitaires et d’un réseau de commanditaires et possesseurs mal exploré, le milieu des étudiants, des professeurs et des juristes. Par ailleurs, l’étude des manuscrits des Décrétales a souvent été délaissée des points de vue de l’histoire du livre et de l’histoire de l’art. Cette étude fondamentale permet donc de reconsidérer la place du livre juridique dans l’histoire du livre au Moyen Âge.

L’étude du décor peint a révélé l’existence de plusieurs cycles diffusés dans les centres de production universitaire. Ces enluminures ont été modifiées au fil des décennies afin de s’adapter aux mutations de la politique pontificale et à la législation conciliaire. À la lumière des sources juridiques, ce cycle peint se révèle comme étant un commentaire extratextuel. Le décor rend ainsi accessible des problèmes de droit souvent complexes. Il véhicule un message politique qui se détourne parfois du texte officiel afin de mobiliser le lecteur sur des problèmes concrets touchant à l’Église de France.

 

Auteur(s): 

F. Cahu

Référence bibliographique normalisée: 

F. Cahu, Un témoin de la production du livre universitaire dans la France du xiiie siècle : La collection des 'Décrétales' de Grégoire IX, Turnhout, Brepols, 2013 (Bibliologia, 35).

Informations de Collections

Appartient à la collection/revue: 

Numéro dans la collection: 

35