Vous êtes ici

Rigord. Histoire de Philippe Auguste

Rigord. Histoire de Philippe Auguste
Informations matérielles

Date de parution: 

2006

Lieu d'édition: 

Paris

Statut: 

Disponible

Type: 

Ouvrage

ISBN: 

271-06383-3

Description matérielle: 

15,5 × 24 cm, 530 p., 3 schémas, 2 photos couleurs.

Prix éditeur: 

70.00€
Descriptif

Cette chronique, une des œuvres majeures de notre historiographie nationale, nous présente un portrait contrasté du souverain, l’un des plus grands du Moyen Âge, l’auteur passant du panégyrique pour les premières années du règne à un récit plus proche des annales, centré sur l’affrontement entre le roi de France et le roi d’Angleterre et non dénué de critique à l’égard de Philippe Auguste. Derrière les événements marquants du règne (accroissement du royaume, centralisation du pouvoir) et de la vie du souverain se dessine une société en pleine mutation.

L’Histoire de Philippe Auguste fait partie des « monuments publics » de la monarchie française. Composée à Saint-Denis par le moine Rigord, elle s'inscrit dans la tradition qui se construit dans cette abbaye tout au long du xiie siècle autour des tombeaux et de l’histoire des rois de France. Prolongée pour la fin du règne par Guillaume le Breton, l’Histoire de Philippe Auguste fut au xiiie siècle, à côté d'autres biographies royales, incorporée au manuscrit latin 5925 qui a servi de base aux Grandes Chroniques de France dans la traduction en langue vulgaire du moine Primat, toujours à Saint-Denis, à la fin du xiiie siècle : notre première histoire nationale. Rédigée du vivant même du roi, l'Histoire de Philippe Auguste est un texte premier plan pour la connaissance d'un des règnes les plus portants de l'histoire de la France médiévale. Plusieurs fois éditée entre le xvie et le xxe siècle, traduite en français par Guizot en 1825, l'Histoire de Philippe Auguste a été très utilisée par les historiens, surtout à partir du xixe siècle. Mais elle n'a connu ni édition ni traduction au xxe siècle. D’où la nécessité d’une nouvelle édition critique qui, accompagnée d'une traduction française, doit permettre un large public d'accéder à ce texte majeur.

La traduction de L’Histoire de Philippe Auguste a été élaborée au cours d’un atelier de traduction qui, rassemblant étudiants et chercheurs, s’est tenu pendant plusieurs années au centre d’études de Civilisation médiévale de Poitiers. Élisabeth Carpentier, Georges Pon et Yves Chauvin (†) ont assuré l’édition critique du texte latin, la mise en forme définitive de la traduction et la présentation générale de l’ouvrage.

Élisabeth Carpentier est professeur honoraire d’Histoire médiévale de l’Université de Poitiers. Elle a été directeur adjoint du CESCM. Elle a étudié les biographies royales françaises.

Georges Pon est maître de conférences honoraires d’Histoire médiévale de l’Université de Poitiers. Il est l’auteur de plusieurs éditions et traductions de textes narratifs et diplomatiques du Moyen Âge.

Auteur(s): 

Élisabeth Carpentier
Georges Pon
Yves Chauvin (†)

Référence bibliographique normalisée: 

Rigord, Histoire de Philippe Auguste, éd. É. Carpentier, G. Pon et Y. Chauvin (†), Paris, CNRS Éditions, 2006 (Sources d’histoire médiévale, 33)

Informations de Collections

Appartient à la collection/revue: 

Numéro dans la collection: 

33