Vous êtes ici

Catalogue des manuscrits médiévaux en écriture latine de la Bibliothèque de l’Académie des sciences de Russie de Saint-Pétersbourg

Informations matérielles

Date de parution: 

2005

Lieu d'édition: 

Paris

Statut: 

Disponible

Type: 

Ouvrage

ISBN: 

2-271-06264-0

Description matérielle: 

21 x 27cm, 240 p., 38 pl., 26 photos noir et blanc

Prix éditeur: 

45.00€
Descriptif

En 1978, Ludmila Kisseleva publiait en russe un catalogue des 129 manuscrits médiévaux, principalement d’origine française, italienne, néerlandaise, flamande ou allemande, appartenant à l’Académie des Sciences de la Russie à Saint-Pétersbourg. Bien que ce premier catalogue ait révélé la richesse d’une collection méconnue et en grande partie inédite, il n’a pas eu en Europe le rayonnement qu’il méritait. Or, le présent ouvrage est plus qu’une traduction de l’ouvrage de 1978, c’est une véritable nouvelle édition, complétée par des apports dans tous les domaines.

L’histoire de la collection remonte au xviiie siècle et à la fondation de l’Académie. De cette époque, la bibliothèque conserve aujourd’hui six manuscrits, dont l’Histoire naturelle de Pline ponant les armoiries, récemment identifiées, de la famille vénitienne Donà delle Rose. Au xixe siècle, la bibliothèque a reçu quatre-vingt-neuf manuscrits médiévaux de la collection du comte Théodore Tolstoï. Le reliquat a été acquis au xxe siècle.

La diversité de cette collection est notable. À coté des livres liturgiques, dévotionnels, monastiques ou théologiques se trouvent, par exemple, quatre recueils de textes médicaux, un traité sur l’artillerie, un recueil d’ouvrages astronomiques par Al-Fargani, Gérard de Crémone, Al-Qabisi et Messahala, entre autres, ayant appartenu à l’astronome Johannes Kepler, ou enfin le superbe exemplaire illustré du De Architectura d’Antonio Averlino, dit Filarete. Parmi les possesseurs célèbres, figurent le roi Charles V, la famille Rondinelli, l’évêque de Pécs Janus Pannonius, le cardinal Georges d’Amboise, le philologue Andreas Christian Eschenbach, le comte Jean-Baptiste-Paulin d’Aguesseau et les artistes Lamberto Gori et Pietro Gonzaga. L’album de planches à la fin de ce volume permet de connaître plusieurs œuvres inédites d’enlumineurs comme Pellegrino di Mariano, un émule de Stephan Lochner, Jean Colombe ou Jean Pichore.

Ludmila Kisseleva est maître de recherche du Département des manuscrits de la Bibliothèque nationale de Russie, Saint-Pétersbourg.

Patricia Stirnemann est chargée de recherche à l’Institut de recherche et d’histoire des textes (CNRS), Paris.

Auteur(s): 

Ludmila Kisseleva
Patricia Stirnemann

Référence bibliographique normalisée: 

L. Kisseleva , P. Stirnemann, Catalogue des manuscrits médiévaux en écriture latine de la Bibliothèque de l’Académie des sciences de Russie de Saint-Pétersbourg, Paris, CNRS Editions, 2005 (Documents, études et répertoires, 73 ; Histoire des bibliothèques médiévales, 15)

Informations de Collections

Appartient à la collection/revue: 

Numéro dans la collection: 

73

Sous collection: 

Histoire des bibliothèques médiévales

Numéro dans la sous collection: 

15