Vous êtes ici

Goudesenne Jean-François

Jean-François Goudesenne

Identité
Goudesenne
Jean-François

Téléphone(s): 

02 38 25 53 19
Activités

Statut : 

en activité

Fonction : 

  • Chargé de recherche depuis 1999 en musicologie à l’Institut de recherche et d’histoire des Textes (CNRS). Spécialité : chants liturgiques latins, époque carolingienne.
  • Habilitation à Diriger des recherches (HDR), dir. Guy Lobrichon (Univ. Avignon),  2005 ; en cours de publication chez Brepols : Gregorius fabricator cantus ? Les strates neustro-insulaires et l’émergence du chant grégorien (700-950), coll. Musicalia Medievalia, dir. Olivier Cullin.

Présentation: 

  • Agrégé d’éducation musicale
  • docteur de l’Université de Tours (thèse : Offices historiques composés pour les fêtes des saints dans la Province ecclésiastique de Reims [quart Nord-Ouest de la France], Brepols 2002)
  • Prix de Conservatoire de Lille (orgue, clavecin et musique de chambre),

Domaines de recherche 

  • Catalogage des fonds de manuscrits des bibliothèques du Nord de la France et de l’Italie du Nord
  • Transmission chant grégorien dans l’espace Nord-Ouest européen
  • Ordinaires et cérémoniaux des cathédrales (xiie-xive s.)
  • Interactions entre hagiographie du haut Moyen Âge et musiques liturgiques (viiie-xiie s.)
  • Racines byzantines et orientales des chants liturgiques latins
  • Continuité Antiquité tardive/haut Moyen Âge (notations neumatiques et ekphonétiques)

Enseignement, valorisation 

  • Séminaires et stages de musicologie médiévale, interdisciplinaires (liturgie et histoire des arts) : Centre Européen de Conques, Centre International du Vitrail de Chartres, Université de Tours, de Paris-IV Sorbonne, Abbayes de Ligugé, Ganagobie
  • Partenariats avec chanteurs et directeurs d’ensembles spécialisés dans les musiques médiévales (Ensemble Organum, M. Pérès ; Chantres du Thoronet, D. Poisblaud ; Maîtrise Notre-Dame de Paris, S. Dieudonné ; Cum Jubilo, C. Ravenne, etc.).
  • Patrimoine artistique et culturel des régions Nord-Picardie, Val de Loire, Piémont-Lombardie

Impact scientifique

À la suite de Michel Huglo et de Marie-Noël Colette, Jean-François Goudesenne s’est progressivement imposé dans le paysage français puis international de la recherche en musicologie, discipline sous représentée au sein de la recherche française, dans sa dimension historique et philologique.

Spécialiste de l’historia (office composé sur les Passions et Vies de saints) dont il découvre les foyers de culture dans l’Europe de l’Ouest (viiie-xie s.), il renouvelle l’approche critique du chant grégorien  et ses concepts induits de texte et d’auteur, en proposant l’hypothèse d’une genèse à trois types, successifs en trois phases chronologiques, opposée à l’historiographie traditionnelle d’une origine messino-sangallienne. Rigoureux en matière de paléographie musicale et de sémiologie (étude des neumes), il fait évoluer la musicologie « grégorienne » vers les sciences historiques et philologiques, qui lui donnent des perspectives historiques profondément renouvelées sur les écoles de chant, de composition, les réseaux et les aires culturelles européennes. Il ouvre de vastes champs d’interdisciplinarité du côté de l’histoire de l’art, dans la période d’expansion de l’art roman et la genèse du « gothique » au xiie s.

Perspectives

À l’instar des musicologues anglo-saxons, il souhaite faire évoluer cette musicologie vers une approche comparative, prenant mieux en compte les branches byzantines et orientales de la musique liturgique. La prise en compte des traditions antiques et de leur continuité relative dans le haut Moyen Âge, de même que des incursions dans la Renaissance et les Temps modernes (sources xvie-xixe et imprimés), lui donnent une approche sur le temps long de l’histoire culturelle de l’Occident.

Bibliographie de Jean-François Goudesenne

 

Disciplines: 

Musicologie
Paléographie
Philologie
Liturgie, musicologie

Domaines d'études linguistiques: 

Latin
Langues romanes
Situation administrative

Etablissement de rattachement: 

CNRS-IRHT

Equipe(s) de rattachement: 

Statut administratif: 

Chargé de recherche

Position IRHT: 

Permanent CNRS