Vous êtes ici

Ymagiers. L’iconographie de sainte Élisabeth de Hongrie (XIIIe-XVe s.)

Descriptif
Heures de Philippe le Bon, La Haye, KB 76-F-2, f. 277v

Organisateur(s) IRHT: 

Autre(s) organisateur(s): 

Pastoureau Michel (EPHE)

 

La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 16 décembre 2013, à 17 h 30, à l’École du Louvre. Nous aurons le plaisir d’écouter Audrey Ségard : « L’iconographie de sainte Élisabeth de Hongrie (xiiie-xve siècle) ».

Le xiiie siècle voit l’efflorescence d’une nouvelle forme de sainteté. Aux saints traditionnels viennent s’adjoindre de nouveaux saints qui peuvent être de sexe féminin, laïcs et d’origine princière. Proches dans le temps, ces derniers se reconnaissent d’abord à leur action dans et sur le monde. Ils font l’objet immédiat d’un culte fervent associé à la memoria, comme au début de l’ère chrétienne. Leur commémoration se fait par leurs reliques, par leurs Vies et par les prières. Les images prennent une place essentielle dans le culte de ces saints et sa propagation.

Cette nouvelle forme de sainteté est incarnée au mieux par Élisabeth de Hongrie (1207-1231), connue aussi sous le nom d’Élisabeth de Thuringe ou de Marburg. Fille du roi de Hongrie André II, épouse du margrave Louis IV de Thuringe, elle mena une vie exemplaire en se vouant entièrement au service des pauvres. La promotion d’Élisabeth à la sainteté fut très rapide : morte en 1231 à Marburg, elle fut canonisée en 1235. Son culte, parmi les plus populaires de l’Europe médiévale, connaît un grand développement par l’intermédiaire des iconae et des historiae. La conférence sera l’occasion de revenir sur cette étude de cas qui permet d’appréhender le rôle fondamental de l’image dans la construction et la diffusion de la memoria mais aussi de la vie légendaire.

Audrey Ségard, spécialiste de l’iconographie médiévale, est chercheure associée de l’Institut de Recherches Historiques du Septentrion (UMR – Université Lille 3). Elle a soutenu en 2012, à l’Université Lille 3, sa thèse de doctorat en histoire de l’art, consacrée à L'iconographie de sainte Elisabeth de Hongrie : saints dynastiques et images exemplaires (xiiie-xve siècle). Elle s’intéresse plus particulièrement à l’iconographie religieuse dans un contexte dévotionnel féminin de cour, ainsi que chez les mendiants. Parmi ses publications : « Modèles religieux en milieu profane : pratique laïque ou retrait dans la sainteté ? Le cas de l’image de sainte Élisabeth de Hongrie dans une Légende dorée brugeoise des années 1470 », dans Thèmes religieux et thèmes profanes dans l’image médiévale : transferts, emprunts, oppositions (colloque du RILMA, Paris, 2011, sous presse).

Informations pratiques

Type d'événement: 

Séminaire

Conditions d'accès: 

Libre

Date de début et fin: 

16/12/2013

Dates des séances: 

16/12/2013 - 17:30

Autre(s) lieu(x): 

École du Louvre, amphithéâtre Dürer

Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard

75001 Paris