Vous êtes ici

Ymagiers. Illustration scientifique et tentation narrative

Le manuscrit 172 de la bibliothèque municipale de Lyon (Bâle, vers 1430)
Descriptif
Joannes de Sacrobosco, Tractatus de Sphæra. Lyon, BM, ms. 172, f. 5r

Organisateur(s) IRHT: 

Autre(s) organisateur(s): 

Pastoureau Michel (EPHE)

La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 7 avril 2014, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer . Nous aurons le plaisir d’écouter Arthur Hénaff : « Illustration scientifique et tentation narrative : Le manuscrit 172 de la bibliothèque municipale de Lyon (Bâle, vers 1430) ».

Compilation de textes astronomiques, astrologiques et géométriques réalisée autour de 1430 dans la région de Bâle, le manuscrit 172 de la bibliothèque municipale de Lyon est sans aucun doute un document de première importance pour l'histoire de la culture scientifique et artistique à la fin du Moyen Âge. Il est pourtant rarement étudié par l'un ou l'autre de ces domaines. L'histoire des sciences peut encore y trouver des textes astronomiques inédits, voire inconnus. L'histoire des images et l'histoire des arts, abandonnant en général les illustrations « scientifiques » médiévales à d'autres disciplines, se privent de l'étude de tout un pan de l'activité des illustrateurs et de la pratique des images.

Les problèmes posés par ce type d'objet sont nombreux, et tous pourraient intéresser l'histoire de l'art : quels sont les différents types d'ouvrages scientifiques illustrés ? Quels sont les textes qu'on illustre ? Quels sont les types d'images « scientifiques » ? Quelles sont les traditions iconographiques qui encadrent ces types ? Comment regarde-t-on ces illustrations ? Qui réalise quelles images ? Ce sont là quelques questions très générales que nous pourrons aborder à l'occasion de la présentation du manuscrit 172, ne serait-ce qu'en rappelant les quelques réponses apportées par de rares historiens de l'art, dont E. Panofsky, F. Saxl, J. Seznec et plus récemment B. Obrist.

Mais le manuscrit 172 pose d'autres questions plus particulières. Il a été confié par ses commanditaires à un illustrateur de grand talent qui connaissait fort bien la tradition des images dont il avait la charge, ainsi que les développements artistiques dans les arts graphiques de sa région et de son époque. Sans doute habitué à d'autres types de composition, il a transformé des images pourtant très simples et stéréotypées en de quasi-scènes de genre, tirant parti du potentiel narratif qui existe dans l'exposé d'expériences scientifiques pratiques. L'expression d'une telle modernité artistique dans un contexte scientifique mérite à elle seule qu'on fasse plus largement connaître ce document étonnant.

Arthur Hénaff est doctorant contractuel à l'École Pratique des Hautes Études où il travaille sur des manuscrits astronomiques, astrologiques et alchimiques illustrés à la fin du Moyen Âge en Europe du Nord. Dans le cadre de ses recherches, il s'intéresse autant à l'histoire des images qu'à celle des textes scientifiques, et envisage d'éditer de courts textes inconnus, présents notamment dans le manuscrit de Lyon. Il est en ce moment visiting scholar à la Bayerische Akademie der Wissenschaften de Munich.

Informations pratiques

Type d'événement: 

Séminaire

Conditions d'accès: 

Libre

Date de début et fin: 

07/04/2014

Dates des séances: 

07/04/2014 - 17:30

Autre(s) lieu(x): 

École du Louvre, amphithéâtre Dürer

Palais du Louvre, Place du Carrousel, Porte Jaujard

75001 Paris