Vous êtes ici

Beyond use : une base de données pour l’étude des livres d’heures à partir de leurs textes

Descriptif
Crucifixion. Heures à l'usage de Poitiers. Nord de la France? Hainaut? Bruges? Poitiers?, vers 1466-1470. Los Angeles, J. Paul Getty Museum, Ms. Ludwig IX 11, f. 43.

Organisateur(s) IRHT: 

Autre(s) organisateur(s): 

Pastoureau Michel (EPHE)

La prochaine réunion des Ymagiers aura lieu le lundi 24 avril 2017, à 17 h 30, à l’Ecole du Louvre, amphithéâtre Dürer. Nous aurons le plaisir d’écouter Gregory T. Clark, « Beyond use : une base de données pour l’étude des livres d’heures à partir de leurs textes ».

Au cours des trente dernières années, l’étude des peintures médiévales sur panneau a été révolutionnée par l’analyse dendrochronologique de leurs supports. Les résultats, d’un degré d’objectivité élevé, ont tantôt soutenu, tantôt bouleversé la datation des peintures fondée sur le « connoisseurship » ou sur d’autres méthodes traditionnelles en histoire de l’art. Le parchemin, support de la très grande majorité des manuscrits enluminés de la fin du Moyen Âge, n’a pas encore été soumis à des analyses scientifiques comparables à celle de la dendrochronologie. Mais l’étude de « la peinture dans les livres » peut s’appuyer sur un autre élément, sujet à une analyse objective : les textes qu’elle côtoie au sein du même objet.

La base de données Beyond use permet de dater et localiser des livres d’heures de la fin du Moyen Âge à partir des variantes textuelles. Elle a été initiée dans les années 1970 par John Plummer, professeur à Princeton University et conservateur à la Pierpont Morgan Library. Riche des textes relevés par John Plummer et, à partir de 1981, par Gregory Clark, elle peut désormais être consultée en ligne (http://arthur.sewanee.edu/BeyondUse/). La conférence montrera, à partir d’exemples choisis, comment les utilisateurs peuvent interroger la base de données afin de mieux déterminer les lieux d’origine et de destination des livres d’heures enluminés en France à la fin du Moyen Âge.

Professeur d’histoire de l’art à l’University of the South in Sewanee (Tennessee, USA), Gregory T. Clark est spécialiste des manuscrits enluminés en France et dans les Pays-Bas méridionaux du XVe et du début du XVIe siècle. Parmi ses très nombreuses publications, citons Made in Flanders: The Master of the Ghent Privileges (2000), The Spitz Master: A Parisian Book of Hours (2003), et Art in a Time of War: The Master of Morgan 453 and manuscript illumination in Paris during the English occupation (1419-1435) (2016).

L'Ecole du Louvre appliquant les mesures de Vigipirate, tous les participants à la conférence doivent figurer sur une liste fournie au plus tard le 21 avril. Merci d’indiquer votre venue à Claudia.Rabel@cnrs-orleans.fr.

Informations pratiques

Type d'événement: 

Séminaire

Conditions d'accès: 

Libre

Date de début et fin: 

30/03/2017

Dates des séances: 

24/04/2017 - 17:30

Autre(s) lieu(x): 

École du Louvre, amphithéâtre Dürer

Palais du Louvre

Place du Carrousel, Porte Jaujard

75001 Paris