Vous êtes ici

Humanités numériques – Appel à candidature pour deux contrats post-doctoraux

Depuis les années 2000, les humanités numériques se sont imposées comme un nouvel horizon des chercheur.e.s dans l’ensemble des disciplines des humanités et des sciences sociales. Fondées sur un accès transformé aux données de la recherche, elles ont modifié les pratiques des chercheur.e.s dans de très nombreux domaines. Le CNRS les a mises parmi ses priorités depuis de nombreuses années et s’efforce de les soutenir au sein des UMR et UPR qu’elle opère ainsi qu’au sein des MSH et d’unités spécialisées, destinées à organiser les communautés nationales et faire le lien avec l’Europe.

C’est dans cette optique que l’InSHS ouvre deux post-doctorats d’une durée de deux ans, renouvelable un an. Ils sont destinés à des chercheur.e.s engagé.e.s dans une recherche articulée autour d’un projet en humanités numériques, lié aux sciences de l’écrit ainsi qu’aux sciences de l’érudition et aux sciences de l’image, de l’Antiquité au début de l’époque moderne. Ces contrats post-doctoraux sont destinés à de jeunes docteurs français ou étrangers qui pourront ainsi acquérir une expérience complémentaire de recherche.

Les deux chercheur.e.s retenu.e.s seront affecté.e.s à l’Institut de recherche et d’histoire des textes. Leur projet de recherche devra s’intégrer dans les axes de recherches du laboratoire d’accueil.

Conditions d’éligibilité

  • Thèse soutenue après le 1er septembre 2013 et avant le 31 décembre 2016.

Calendrier de recrutement

  • Date de lancement du concours : le 1er mars 2017
  • Date de clôture du dépôt des candidatures : le 30 avril 2017
  • Admissibilité : 1er juin 2017
  • Admission (auditions) : 1er juillet 2017

Durée du recrutement et date de prise de fonction

  • Les contrats proposés sont d’une durée de deux ans, renouvelable un an. La prise de fonction s’effectuera le 1er septembre 2017.

Dossier de candidature

Les pièces doivent parvenir au format PDF dans un seul fichier (Nom_Prénom.pdf).

Le dossier comprend :

  • le projet de recherche en humanités numériques : 5 pages maximum
  • un curriculum vitae et une liste des publications
  • le diplôme de doctorat
  • le rapport de soutenance (si la thèse est soutenue en France)
  • une lettre de motivation
  • une publication significative
  • deux lettres de recommandation au plus rédigées par des chercheurs et des personnalités reconnues du domaine considéré.

Les dossiers seront examinés par un jury d’experts venus de l’InSHS, de l’Institut de France et de l’IRHT et des unités CNRS spécialisées en humanités numériques.