You are here

Codices hebraïcis litteris exarati quo tempore scripti fuerunt exhibentes, de 1085 à 1140

Monumenta paleographica 3
Informations matérielles

Date de parution: 

2003

Lieu d'édition: 

Turnhout

Statut: 

Disponible

Type: 

Ouvrage

ISBN: 

978-2-503-51190-0

Description matérielle: 

120 p., 305 x 440 mm

Prix éditeur: 

272.00€
Descriptif

Trente manuscrits ou fragments de manuscrits sont présentés dans ce volume. La part des bibles diminue − il n’y en a que trois − comme diminue le nombre des manuscrits en langue arabe − onze sur trente. En revanche, on trouve huit fragments de manuscrits de la Mishna, du Talmud et de leurs commentaires.
Le fragment de Talmud le plus anciennement daté (1085) ouvre le volume, et son support (du papier) comme sa mise en page étonneront les hébraïsants.
Deux manuscrits sont d’origine européenne, et tous deux proviennent très probablement d’Italie. Le premier, daté de 1090-1091 − des textes de grammaire −, est de la main de sept scribes. Le second, daté de 1105-1106 − les Prophètes −, est la première bible européenne : le fameux codex Reuchlin 3.
Toutefois, il faudra attendre le tome IV avant que ne s’affirment les traits codicologiques et paléographiques qui caractérisent l’Italie médiévale.

Auteur(s): 

Colette Sirat
Michel Arié
Mordehaï Glatzer

Référence bibliographique normalisée: 

Sirat Colette, Arié Michel, Glatzer Mordechai, Codices hebraici litteris exarati quo tempore scripti fuerint exhibentes. T. III : de 1085 à 1140, Turnhout, Brepols, 2003 (Monumenta Paleographica Medii Aevi, Series hebraica 3).

Informations de Collections

Appartient à la collection/revue: 

Numéro dans la collection: 

3