Vous êtes ici

Calenda: Moyen- Age

Theorica 3 : La théorisation de l'amour dans la péninsule ibérique au Moyen Âge et à la Renaissance

Le programme de recherche « Theorica » se propose, en réunissant de grands médiévistes et des doctorants, de revisiter l’idée reçue selon laquelle le Moyen Âge serait un temps asystématique et par conséquent inapte à toute théorisation. Ainsi, on se propose d’étudier comment le texte ibérique médiéval arrive à construire un discours théorique selon des paramètres et des modes d’intellection qui lui sont propres. Pour ce troisième volet d’un programme qui est voué à se renouveler en 2015, le domaine retenu a été celui des discours sur l’amour.

Jeux et fêtes en Méditerranée médiévale

Ce séminaire de recherche, coordonné par Élisabeth Malamut et Mohamed Ouerfelli, a pour vocation de rassembler autour de thèmes fédérateurs historiens, archéologues et historiens de l’art, spécialistes des mondes médiévaux méditerranéens. Interdisciplinaire et comparatiste, il propose une approche de l’économie et des sociétés du monde méditerranéen. Organisé en cycles de deux ans, il est l’occasion de dresser un tableau des dernières recherches autour de thèmes transversaux, communs aux espaces et disciplines concernées par la Méditerranée médiévale.

Tannerie et teinturerie en Méditerranée médiévale et moderne

Cette journée d’étude entre dans le cadre du cycle annuel « Artisanat et métiers en Méditerranée » organisé par le Laboratoire d’archéologie Médiévale et Moderne en Méditerranée (LA3M UMR 7298 / université d’Aix-Marseille). Elle s’inscrit dans la tradition d’histoire et d’archéologie de l’artisanat et des techniques de l’université d’Aix Marseille. Le thème retenu cette année est « Tannerie et teinturerie en Méditerranée médiévale et moderne » et se tiendra le 31 mars 2015, à la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) d’Aix-en-Provence.

Gossuin de Metz : l'image d'un monde

Ce colloque, dédié à l'oeuvre encyclopédique de Gossuin de Metz, se propose d'en établir un bilan interdisciplinaire. L'Image du monde, texte de poésie scientifique en langue vulagire, se trouve en effet au carrefour de plusieurs disciplines : langue et littérature du Moyen Âge, histoire des sciences, épistémologie, philosophie, histoire, histoire de l’art, sociologie, théologie…

Le transept et ses espaces élevés dans l'église du Moyen Âge central

Le colloque organisé conjointement par l’université catholique d’Angers (faculté des Humanités) et l’université de Lausanne (section d’histoire de l’art) a pour objectif d'observer de manière accrue les espaces du transept et de se pencher sur leur(s) relation(s) avec le chœur / cœur de l’église. Ces deux journées internationales et interdisciplinaires visent à réunir les résultats, souvent épars, de recherches passées et en cours. Basées sur l’échange entre spécialistes de différents domaines, elles se termineront pas une table-ronde qui permettra de faire un bilan des communications et d'approfondir les échanges en vue de lancer de nouvelles pistes de recherche.

Sainteté guerrière et ordres militaires

La Vierge, Jean Baptiste, Georges, Maurice, Jacques ou encore Michel occupent une place de premier ordre dans la dévotion des ordres militaires, que ceux-ci soient templiers, hospitaliers, santiaguistes ou teutoniques. Plus que l’identité des saints vénérés par les frères, ce sont, avec la guerre et les représentations de combats, l’évolution de la dévotion et la place progressivement accordée aux saints guerriers qui retiendront notre attention. Après la journée de Nanterre (4 avril 2014), qui avait permis de dresser plusieurs états des lieux régionaux et de repérer un certain nombre de saints attachés aux ordres militaires, les journées de Clermont entendent élargir l’étude à d’autres supports du culte (reliques, dédicaces) pour préciser la place et le rôle des saints guerriers dans la dévotion des frères des ordres militaires.

Faire et voir l’autorité pendant l’Antiquité et le Moyen Âge

Comment rendre visible l’idée d’autorité dans l’art antique et médiéval ? Notion centrale des cultures politique et religieuse de ces périodes, l’autorité s’exprime également dans des processus spécifiquement visuels. Cette journée d’étude entend mettre en lumière comment les langages plastiques et symboliques des images et des monuments parviennent à traduire cette notion subtile, qui renvoie aussi bien à la nature et à la légitimité d’un pouvoir temporel ou spirituel qu’aux modalités de son action dans le monde.

Corps et esprit au Moyen Âge : littérature, philosophie, médecine

Corps et esprit, ce binôme controversé à la racine même de notre conception de l’être humain a également joué un rôle central au Moyen Âge – car il est au cœur du discours théologique, philosophique, littéraire et médical de l’époque. C’est donc un sujet qui demande une approche interdisciplinaire, semblable au discours culturel médiéval, où les intellectuels avaient des compétences croisées et où les frontières des savoirs étaient bien plus perméables qu’aujourd’hui. Ce couple de concepts - corps et esprit - permettra d’aborder dans le colloque de Berlin d’autres thèmes importants et très présents dans les textes et la culture de la période médiévale, notamment la maladie d’amour, les relations entre les cinqsens, la mémoire, l’imagination et le rôle des passions et des émotions.

Recherches géoarchéaologiques en Mer Noire et en Mer d’Azov

Depuis les premières études engagées en 1783 par Gablitz sur la chôra de Chersonèse, la Mer Noire constitue une zone de référence dans les recherches conduites sur l’aménagement des espaces ruraux et littoraux au sein du monde colonial grec. Le relevé systématique des nombreux fossés et murets qui parcourent le littoral occidental de la Crimée, initié dans le cadre du projet grec de Catherine II, a précédé de quelques décennies l’ouverture des premières fouilles en 1832 sur les espaces urbains. Une nouvelle étape, décisive, a été franchie dans les années 1960 par la mise en application d’une archéologie du sol, laquelle a offert un éclairage inédit sur l’organisation interne de plusieurs kleroi proches de Chersonèse, Kerkinitis et Kalos Limen. Au même moment débutaient dans l’Ouest de la mer Noire les premières recherches sur le territoire d’Istros, bientôt enrichies par l’apport de nombreuses études géomorphologiques sur les métamorphoses du delta voisin du Danube. Les bases fertiles d’une enquête géoarchéologique étaient jetées, laquelle n’a cessé depuis de s’enrichir grâce aux travaux menés ces dernières années tout autour de la zone pontique.

L’archéologie et l’art de l’Arménie et de la Géorgie médiévales

Entre Anatolie et Caucase, deux grands foyers d’art chrétien, l’Arménie et la Géorgie, ont brillé de mille feux, en dépit de rudes épreuves, depuis l’Antiquité tardive jusqu’à la période moderne. Huit spécialistes présentent les résultats de leurs travaux en cours et exposent leurs vues sur certains axes de recherche prometteurs. L’importance des sources épigraphiques pour l’étude des monuments est mise en exergue. Un coup de projecteur est jeté sur un volet méconnu de l’art en Cilicie : l’architecture cultuelle. La méthodologie de la restauration est discutée. Enluminure, architecture, sculpture, pierres-croix (khatchkars) : les principaux domaines de la création artistique de cette région sont évoqués, à travers des documentations et des approches renouvelées.

La prostitution urbaine en Europe du Moyen Âge à nos jours

Considérée comme un problème sociétal, la prostitution est périodiquement remise au cœur de l’actualité médiatique et législative. Couvrant une période qui va du Moyen Âge à nos jours, cette journée d’étude est l’occasion de mettre en lumière l’historicité de l’activité prostitutionnelle en abordant les différentes étapes par lesquelles les prostitutions et leurs gestions sont passées au fil des siècles en Europe.

L'idée d'architecture médiévale en Europe et au Japon

L'idée d'architecture est aujourd'hui universellement partagée. Qu'en était-il au Moyen Âge au Japon et en Europe ? Comment percevait-on alors les abbatiales romanes et les cathédrales gothiques, les temples Zen et le style Grand Bouddha ? Et, de nos jours, quelle perception de l'architecture médiévale ont les historiens de l'art en Europe et au Japon ? Le XIXe siècle a insisté sur les convergences entre les cultures japonaises et européennes. Ne faut-il pas réévaluer les différences, qui sont aussi des signatures culturelles ? Ces questions, qui trouvent une application concrète dans la conservation du patrimoine médiéval, engagent profondément notre présent.

Anatolie : de l'époque archaïque à Byzance

La journée d’étude « Anatolie : de l’époque archaïque à Byzance » est l’occasion de réunir des doctorants de l’École doctorale 1 : « Mondes anciens et médiévaux ». La journée se tiendra le samedi 8 novembre à la Maison de la Recherche de l’université Paris-Sorbonne.

Les croisade en Égypte

Les historiographies arabes et occidentales des croisades orientales sont dynamiques. Les chercheurs explorent désormais des champs quelque peu délaissés par leurs devanciers. Ainsi, dans la lignée d’Alphonse Dupront, les croisades sont désormais plus souvent appréhendées dans le temps long, comme un phénomène mémoriel qui marqua les consciences collectives des peuples d’Orient et d’Occident. Cette journée d’étude vise à mieux comprendre, dans la longue durée, l’impact des croisades sur les hommes et les sociétés d’Occident et d’Orient. En réunissant des chercheurs occidentaux et égyptiens, elle a aussi pour objectif majeur de mettre en dialogue des historiographies de la croisade (arabe, occidentale) qui se méconnaissent. Elle est largement centrée sur l’Égypte, mais s’inscrit dans le cadre plus large du Proche-Orient : aux yeux des croisés eux-mêmes, l’Égypte et le Bilād al-Šām formaient un ensemble peu dissociable.

Géolocalisation de sources anciennes

Le CTHS, la Maison des sciences de l’homme de Dijon, la Maison des sciences de l’homme et de l'environnement, Claude Nicolas Ledoux de Besançon et la plateforme technologique Bourgogne / Franche-Comté (GeoBFC), le réseau ISA et l’UMR ARTEHIS organisent deux journées autour de la géolocalisation de sources anciennes. L’idée est de réunir doctorants, ingénieurs, chercheurs et enseignants-chercheurs s’intéressant à l’histoire rurale et expérimentant diverses approches spatiales. De nombreux spécialistes des champs disciplinaires archéologiques et historiques font appel à la géomatique, ces journées seront l’occasion d’échanger réflexions, méthodes et outils.

Peuple(s) et pouvoir(s) en représentation dans les espaces germanique et nordique

Le traité de Kiel, signé le 14 janvier 1814, correspond à un tournant de l’histoire européenne et scandinave dans la mesure où il mit un terme au dernier conflit entre la Suède et le Danemark. À l'occasion de son bicentenaire, ce colloque propose de revenir sur les propagandes nationales et les représentations du pouvoir mises en oeuvre à travers la construction et l'utilisation de « représentations » et images du « peuple ». Il englobe la période qui va du XIIIe siècle à 1814, qui vit la stabilisation des royaumes scandinaves, la formation du sentiment d'attachement à la patrie, au souverain ou au pouvoir en place et qui s'acheva avec l'émergence des nationalismes.

Médecine et santé au Haut Moyen Âge

Le groupe de contact F.R.S. – FNRS Translatio. Antiquité tardive – Haut Moyen Âge (IVe-Xe siècle), en collaboration avec le Centre national d’histoire des sciences, consacre sa deuxième journée d'étude au thème suivant : « Médecine et santé au Haut Moyen Âge ». Celle-ci se tiendra le 7 novembre 2014 à Bruxelles, à la Bibliothèque royale de Belgique.

Le(s) miroir(s) en tant qu'image(s) et métaphore(s)

Cette journée d’études se présente comme un lieu et un moment d’échanges interdisciplinaires autour d’un sujet commun, le « miroir », à travers lequel les différences, mais aussi les ressemblances d’approches, à la fois d’un point de vue méthodologique, significatif, symbolique, pourront être confrontées. L'événement invite les chercheurs à partager et à échanger sur le thème du miroir, tant dans son sens propre que figuré. Avant tout surface réfléchissant la lumière, les personnes et les choses, il peut être à la fois abordé comme objet – usuel, décoratif ou même symbolique, – mais aussi en tant que terme métaphorique désignant, par exemple, un ensemble d’éléments et de données permettant la perception et la compréhension d’un monde, d’une société ou, plus spécifiquement, d’un individu et d’une personnalité.

O culto medieval de São Vicente

Trata-se de uma iniciativa do Instituto de Estudos Medievais da Faculdade de Ciências Sociais e Humanas da Universidade de Lisboa, que terá lugar em Lisboa, nas instalações da Faculdade na Avenida de Berna, nos dias 20 e 21 de Outubro de 2014, organizada em quatro sessões («O culto de São Vicente na Península Ibérica», «O culto a São Vicente no Mosteiro de São Vicente de Fora», «O culto a São Vicente na Sé de Lisboa» e «Novos horizontes devocionais»), com comunicações a cargo de reputados investigadores de diversas universidades, nacionais e estrangeiras, que apresentarão as contribuições mais significativas e abrangentes para a compreensão do culto de São Vicente.

Biographies d'objets

Ce séminaire a pour intention de proposer une réflexion sur la vie des artéfacts archéologiques. Appréhender les différentes étapes de production, d’utilisation et de déposition d’objets par les populations du passé nous permet de comprendre le rapport de ces sociétés avec les objets eux-mêmes. De plus, réfléchir à la biographie d’un objet nous amène à appréhender les étapes consécutives à la découverte pour la restauration et la mise en valeur. Au cours des cinq séances proposées, nous essaierons de traiter d’un type d’objet à travers les époques afin de confronter les points de vue méthodologiques. Nous conclurons ce séminaire par une journée d’étude qui serra l’occasion de confronter les réflexions archéologiques menées lors des séances thématiques.

Pages