Vous êtes ici

Calenda: Moyen- Age

Les commencements : origines et fondations du religieux (II)

Ce programme pour l’année 2016 du Centre interdisciplinaire d’étude du religieux (CIER, créé en 2006 dans le cadre de la MSH de Montpellier) constitue le deuxième volet du thème lancé en 2015 intitulé : « Les commencements : origines et fondations du religieux ». Chaque discipline des sciences humaines ou des sciences dures est invitée à se saisir de la question du religieux à travers le prisme particulier du ou des commencements / origines.

The Monastic Refectory and Spiritual Food

The CESCM (University of Poitiers and CNRS) will sponsor three sessions that explore topics dealing with "The Monastic Refectory and Spiritual Food" for the International Medieval Congress 2016 in Leeds (UK).The theme for the IMC Leeds 2016, "Food, Feast and Famine", presents an opportunity to explore the relationship between monastic refectories and food. At the heart of communal life, the refectory was an area where monks gathered, nourished their bodies but also strengthened their soul.

Boèce au fil du temps

Grâce au concours de spécialistes venus de plusieurs horizons des sciences humaines, nous nous proposons de mettre en lumière des aspects méconnus, ou partiellement explorés de l’œuvre de ce grand classique de l’Antiquité, figure exemplaire de l’éclectisme scientifique, qui contribua par son œuvre à l’universalisation des savoirs. Nous prêterons une attention particulière à la manière dont le legs culturel et scientifique de Boèce est reçu par des auteurs européens dans leurs propres productions, pour le faire fructifier selon les sensibilités, les inquiétudes et les aspirations propres à chaque contexte et à chaque époque.

Les établissements de moniales cisterciennes dans l'arc nord méditerranéen (XIIe-XIVe siècle)

Les études sur le monachisme féminin en France au Moyen Âge apparaissent actuellement éparses, parfois datées et même en marge par rapport aux études sur le milieu monacal masculin. De plus, une approche historique semble privilégiée à l’histoire de l’art et à l’archéologie. Le propos ici retenu se place dans la même lignée, mais souhaite s’attacher plus particulièrement aux établissements de moniales cisterciennes, en s’appuyant sur les données et les recherches en cours en Languedoc-Roussillon. Ce thème ne peut être abordé sans faire référence aux Cahiers de Fanjeaux. Les Cisterciens de Languedoc (XIIIe – XIVe siècle), datant de 1986, dont un chapitre est consacré à la branche féminine de l’Ordre et au sein duquel les contributions doivent servir de base à une réflexion plus étendue. L’implantation cistercienne en Languedoc méditerranéen et en Roussillon au Moyen Âge est, certes, moins dense que dans le Toulousain ou en Provence, mais elle est bien présente et apparaît homogène et équilibrée. Cette rencontre sera l’occasion de faire un état de la question et d’apporter un renouvellement des connaissances en histoire, histoire de l’art, archéologie ou encore sur le plan liturgique.

Saints Abroad

Hagiography and the material cult of the saints inform today a wide variety of historical research from philology and theology through historical anthropology and cultural history to narratology and art history. Approaches vary from the local and national (dynastic saints, state religion, patron saints of cities and countries) to the universal (saints as healers, helpers and intercessors). We invite papers to this special issue on saints related to Pannonia and Hungary who crossed the frontiers and either “worked abroad”, or their relics, cults, texts and images scattered all over Europe.

Cultures villageoises au Moyen Âge et à l'Époque moderne

L’objectif de ces XXXVIIe journées de Flaran est d’élargir à la paysannerie le spectre des groupes sociaux en mesure d’élaborer un capital culturel porteur de revendications sociales et politiques. Même absence de restrictions sur les domaines recouverts par la culture, dès lors que celle-ci est envisagée dans une perspective d’histoire sociale : culture politique, culture religieuse, savoir spécialisé dans un domaine professionnel etc. Il s’agira également de voir dans la longue durée, les degrés de literacy des sociétés paysannes, la circulation des modèles culturels vers elles (depuis la ville, le clergé ou la noblesse), leurs dimensions politiques, leur contexte d’apparition, leurs finalités sociales (défense de positions menacées ?)

Estimes, compoix et cadastres de l’Europe médiévale et moderne

Ce colloque entend faire le point sur les travaux sur les anciens cadastres réalisés au cours de cette décennie, mais aussi les mettre en perspective à travers les recherches conduites en Italie et en Espagne. Si le colloque de Bercy s’était placé dans l’optique d’une histoire fiscale, le regard se porte ici sur le document en tant que tel, dans son aspect matériel, comme à travers les termes qui le désignent, les rubriques qui le composent ou encore sa répartition sur le territoire. Il s’agit par conséquent de caractériser, de définir au mieux et de comprendre un instrument emblématique de la vie des communautés d’habitants, rurales et urbaines.

La culture matérielle : un objet en question

Alors que, dans les années 1960-1970, le concept de culture matérielle a été un outil heuristique important, mobilisé par historiens et archéologues, il a depuis connu un relatif effacement. Son utilisation a permis de faire converger de nombreuses problématiques et d’intégrer les objets dans leur matérialité même, et non seulement dans leur représentation écrite. La convergence entre archéologie et histoire, de même d’ailleurs qu’un certain usage de l’ethnographie ont été liés au désir de connaître les conditions de vie des plus humbles, c’est-à-dire non pas des marginaux et des exclus, mais des travailleurs dont l’activité a rendu possible la croissance médiévale comme la reprise du XVe siècle. Le but de cette première réunion en 2015 sera double : étudier l’historiographie de la culture matérielle et définir un programme scientifique qui permette de progresser dans notre compréhension de cet objet d’étude.

Stage d'initiation au manuscrit médiéval et au livre humaniste (domaines latin et roman)

L’IRHT organise un stage annuel d’initiation au manuscrit médiéval et au livre humaniste, destiné aux étudiants de Master I et II et thèse en lettres, en philosophie, en histoire (notamment de l'enluminure). Pour donner une perspective d’ensemble du travail et de la recherche sur les manuscrits, différents thèmes sont abordés aux cours d’exposés magistraux et de séances ateliers en petits groupes.

Doter pour transmettre ? Une histoire économique et sociale de la famille juive (XVe-XIXe siècle)

L’histoire juive constitue un chapitre important et particulièrement fécond du débat scientifique actuel, autant du point de vue économique et sociale qu’anthropologique, culturel et religieux. À l’intérieur d’un champ de recherche particulièrement vaste, qui identifie les études juives comme un véritable champ disciplinaire, cette journée se propose d’étudier, de manière comparative, un thème spécifique : les formes et les fonctions de l’utilisation des dots.

Bulletin du Centre d'études médiévales d'Auxerre – BUCEMA

Le Bucema 19.2 publié en ligne sur la plateforme Revues.org est en préparation. Nous vous invitons à soumettre votre contribution pour ses différentes rubriques en vue de la publication du numéro varia n° 19.2, à paraître en décembre 2015. Le Bucema, bulletin du Centre d’études médiévales d’Auxerre, est une revue scientifique à comité de lecture consacrée aux études sur le Moyen Âge. Fidèle à son principe de diffusion de la recherche en train de se faire et librement accessible, le Bucema continue à mettre l’accent sur l’interdisciplinarité – sciences humaines et sociales, sciences de la nature et mathématiques – , comme le meilleur moyen d’inventer une nouvelle médiévistique.

Moyen Âge et médiévalisme, les formes de la domination

Le Moyen Âge est aujourd’hui un support vivant et chaque fois ré-imaginé par les fictions médiévalistes, sous forme de films, de romans, de jeux-vidéo… Parmi ceux qui produisent ces représentations, certains font d’un Moyen Âge uniformisé le support de leur valeur-travail et de l’efficacité d’une organisation hiérarchique chez « ceux qui ont construit nos cathédrales » ; d’autres évoquent la vie rurale « du Moyen Âge » comme autant de communes libres rétro-projetées sur un passé mythique. Quelles sont les motivations, les intérêts ou les critères sous-jacents à ces choix différenciés ? Nous partons du postulat que la mise en scène contemporaine d’institutions médiévales met souvent en jeu les préoccupations du présent. Représenter le Moyen-Âge est une manière de prendre parti dans les débats, luttes et engagements contemporains.

Dante – deux catégories-clés : Struttura/Poesia et Figura

750 ans désormais… mais de qui ou bien de quoi ? Les nombreuses initiatives par lesquelles, en cette année 2015, on célèbre Dante autour du monde constituent un lumineux paradoxe. Nous fêtons aujourd’hui un anniversaire que Dante lui-même, tout en se complaisant de citer la constellation des jumeaux qui lui avait fait don de son « ingegno », n’aurait jamais célébré, car les anniversaires de naissance, à la différence des anniversaires de morts et des saints patrons, sont une pratique culturelle établie au bas Moyen Âge et à l’époque moderne seulement.

« La pitié qu’il y avait au royaume de France… »

Jeanne d’Arc, figure sans visage aux cents visages, est une « légende vivante » (Michelet) dont Napoléon et Schiller ont fait l’incarnation de la nation en armes, un symbole depuis lors sans cesse revivifié autant que martyrisé par les médiations historiographiques, littéraires, filmiques, populaires ou commerciales et les factions militantes qui s’en disputent l’héritage. L’objet de ces journées d’études sera d’analyser la construction et les appropriations politico-confessionnelles du mythe depuis son origine, de confronter les représentations polymorphes de la Jeanne politique (discursives, iconiques, plastiques) dans l’espace public.

Lettres et conflits dans l’Occident tardo-antique et médiéval

La lettre peut-elle être une arme de guerre ? Depuis plusieurs années, différents programmes européens explorent les ressources de l’art épistolaire, qui sert tout autant à maintenir le lien entre des amis éloignés, que la haine ou la controverse entre des protagonistes qui ne peuvent, ou ne veulent, se rencontrer.

Les historiographies des mondes normands, XVIIe-XXIe siècle

Le colloque se propose d’examiner les « modèles historiographiques », élaborés pour l’étude des mondes normands médiévaux. On entendra par-là, les grilles d’interprétation du passé qui orientent durablement notre lecture et notre compréhension des faits historiques dans chacun des pays ou régions concernés par l’expansion des Normands. Concernant la période viking et l’installation des Scandinaves dans différentes régions de l’Europe, les questionnements ont été différents et les réponses pour tenter de les résoudre ont fortement influencé chacune des historiographies.

Les secrétaires royaux et princiers

Le projet Cartul@rium (http://cartularium.uni-trier.de) est né d’une action pilote intitulée « Méthodologie de publication bilingue d’archives médiévales de la Grande Région », menée sous l’égide de l’université de la Grande Région (Lorraine, Luxembourg, Rhénanie-Palatinat, Sarre, Wallonie). Elle réunit historiens et philologues médiévistes s’intéressant aux principautés situées entre la Meuse et le Rhin et surtout aux documents de la pratique qui en émanent. La journée d’études sera consacrée essentiellement aux secrétaires royaux et princiers du moyen âge tardif voire de la première modernité. Fidèles à l’esprit interdisciplinaire et plurilingue qui caractérise le travail de l’équipe, les contributions aborderont la pratique des secrétaires, notamment ceux des Angevins, autant sous un angle linguistique qu’historien, en passant par la paléographie.

Pages