Vous êtes ici

Calenda: Moyen- Age

Élites chrétiennes et formes du pouvoir en Méditerranée centrale et orientale (XIIIe-XVe siècle)

À travers ce colloque, nous souhaitons étudier les élites chrétiennes de Méditerranée centrale et orientale tout au long des XIII-XVesiècle, mais aussi leur relation au pouvoir. La nature de ces élites, leur évolution pourront être prises en considération, de même que les outils utiles à la reconstitution et à l’identification de ces groupes sociaux. Les territoires d’Europe centrale et orientale, du Caucase et du Proche-Orient possèdent pour la plupart une histoire commune et sont périodiquement dominés par de grands Empires ou traversés par les croisades latines, et les élites qui les gouvernent fluctuent au gré des conquêtes et des jeux de pouvoir, d’où l’intérêt d’un renouvellement de la question.

Récits et images

Bien avant l'occidentalisation imposée par Pierre le Grand, la Russie a accueilli une abondante littérature occidentale en privilégiant les œuvres médiévales. Nous nous interrogerons sur le rôle joué au XVIIe siècle par leы Jésuites, le bureau des Ambassadeurs et des aristocrates et prélats dans ce large mouvement d'acculturation. Au travers de divers types de textes (exempla, romans de chevalerie, nouvelles, ouvrages de pastorale), nous suivrons les diverses modalités de translation et reconfiguration russes de des matériaux narratifs ainsi que leurs mises en images dans les peintures murales des églises de l'Anneau d'Or, les manuscrits enluminés et les loubki.

L’Austrasie

L’est de la Gaule, berceau du royaume mérovingien, connaît une unité politique forte pendant plus de deux siècles, entre 511 et 717. À la suite de Thierry Ier, fils aîné de Clovis, une série de rois conquérants étend les frontières vers l’est et vers le sud, tout en profitant de l’intégration de territoires gaulois périphériques comme la Provence, l’Auvergne ou la basse vallée de la Loire. À son apogée, l’Austrasie forme ainsi un royaume immense mais segmenté. De multiples traces textuelles et archéologiques permettent de comprendre comment les rois et leurs officiers ont pu relever les défis posés par cette géographie particulière. Tel est l'objet de ce colloque qui se tiendra du 9 au 13 septembre à Saint-Dizier et Reims, deux site importants de l'histoire austrasienne.

Sexualités et institutions pénales

L’histoire des institutions pénales (prisons, établissements de redressement, centres de rétention, bagne, camps d’internement) est marquée par des préoccupations liées à la sexualité des personnes enfermées. Selon les périodes historiques et selon les régimes de sexualité en vigueur, selon qu’elles aient concerné le dedans ou le dehors des institutions de réclusion précitées, ces préoccupations ont évolué. Interroger la gestion de la sexualité au sein des institutions pénales permet de proposer une analyse multidimensionnelle de la variation des normes et des formes de déviances au sein d’organisations chargées justement d’encadrer ou de mettre à l’écart du reste de la société des personnes qualifiées de « déviantes ».

Il Campiello

Ce Campiello pour jeunes chercheurs, à l’écart du plus large campo de la recherche institutionnelle, veut avant tout être un lieu d’échanges pour tous ceux – doctorants, jeunes docteurs, mais aussi étudiants de master – qui font leurs premières armes à l’ombre de la sérénissime. Une attention particulière sera consacrée au Moyen Âge et àl‘époque moderne, mais Il Campiello est également ouvert au cadre plus large de l’histoire et de la culture vénètes des époques antique et contemporaine. La revue se propose de publier un numéro par an, divisé en deux sections principales, l’une historique, l’autre littéraire. Les propositions qui vont dans le sens d’une plus étroite interdisciplinarité pourront être publiées dans une troisième section, mixte. En outre, pour favoriser tant la circulation des idées récentes que la participation des étudiants les moins expérimentés, sera ouverte une section de recensions.

Animal, source d’énergie

Dès que l’homme a su le faire, il a utilisé l’animal comme source d’énergie. Notamment pour le transport. Si au début de la domestication, la raison de l’élevage était la production de viande, une poly-exploitation de l’animal vivant est instaurée au cours du Néolithique. Plusieurs espèces ont simultanément ou successivement, selon les aires de culture et les spécialisations régionales, été utilisées pour leur force musculaire. Disparue depuis plus d'un demi-siècle des pays industrialisés, on assiste aujourd'hui à une revalorisation de la traction animale. À l'heure des débats sur la transition énergétique, il paraît intéressant d'engager une réflexion sur quelques-unes des dimensions de l'utilisation par les sociétés du passé de l'animal comme source d'énergie, dans la longue durée historique.

L’Édition scientifique de textes en langues latine et française (de l'Antiquité au XXe siècle)

Dans le cadre de Sorbonne-Universités, l"université Paris-Sorbonne et l'école des chartes (en collaboration avec le labex OBVIL, l'université de Friboug, la Katholieke Universiteit Leuven, et l'Universität Wien) organisent une école d'été consacrée à l'édition scientifique de textes littéraires et historiques, en langue latine et française, de l'Antiquité tardive à l'époque contemporaine. Elle s'adresse aux étudiants de niveau master ou doctorat, en littérature, en langue et en histoire.

Les moyens de paiement aux époques médiévale et moderne

La quatrième école d’été d’histoire économique se propose d’aborder la question des moyens de paiement utilisés dans les échanges au Moyen Âge et à l’époque moderne, prolongeant ainsi une réflexion collective sur la valeur et sa mesure, ainsi que sur les moyens matériels et intellectuels à la disposition des agents pour réaliser au mieux leurs transactions. Cette question des supports de paiement et des modalités de leur utilisation, largement débattue ces dernières années par l’anthropologie et par l’économie, fait l’objet d’un traitement renouvelé en ce qui concerne la période préindustrielle.

La poule. Pratiques d’élevage et histoire culturelle

La journée proposera une approche sur la longue durée (Antiquité-XXe siècle) des pratiques d'élevage et des représentations culturelles de la poule en Europe occidentale, animal peu étudié et qui joue pourtant un rôle important dans la production alimentaire.

Munich pour les médiévistes

L’Institut historique allemand (IHA) offre aux étudiants et doctorants allemands et français, en 2015, une excursion à Munich du 30 août au 3 septembre 2015.

Aménagement des villes et mobilisations sociales du Moyen Âge à nos jours

Les mobilisations collectives suscitées par les aménagements urbains depuis le Moyen Âge en Europe sont au cœur de ce colloque. À partir d’études de cas, fondées sur une enquête qui met en valeur la diversité des corpus mobilisables, les intervenants analysent les relations sociales qui s’élaborent au moment où divers groupes sociaux (habitants, usagers, …) voient leur cadre de travail ou de vie se modifier, ou quand au contraire, ils s’engagent en faveur de transformations alternatives.

Ouvrir les archives : enjeux, débats, conflits

Ces deux journées d’étude proposent une réflexion collective et comparatiste sur les ouvertures d’archives. Dans une perspective de longue durée réunissant archivistes, juristes et spécialistes de la France, de la péninsule Ibérique et de Jérusalem, les conflits liés aux ouvertures d’archives seront d’abord envisagés comme une affaire de droit(s). Et ce, depuis les conditions concrètes des ouvertures d’archives où surgissent des conflits, jusqu’aux acteurs impliqués et aux motivations liées à la valeur symbolique, politique, voire fondatrice prêtée aux archives. Il s’agit de comprendre dans quelle mesure les luttes menées en vue de leur plus grande accessibilité laissent des traces dans le fonctionnement et le rôle ultérieur des archives. Certaines ouvertures s'avèrent problématiques, inachevées, ou peuvent être remises en cause, en raison notamment de changements politiques. Tout en signifiant métaphoriquement une forme de libération par l’accès à ce qui était auparavant tenu au secret, « l’ouverture des archives » peut ainsi, de fait, constituer un compromis précaire entre des protagonistes aux intérêts divergents. En ouvrant les archives, met-on véritablement un terme définitif aux conflits qu’elles suscitent ?

Les chantiers de construction

Le colloque « Chantiers et matériaux de construction en Orient et en Occident » marque l’aboutissement de quatre années de recherche menées à la Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux, Lyon (MOM). Les axes de recherche s’articulent autour des chantiers de construction, de l’Antiquité à l’époque moderne. Ils visent à mettre en parallèle les évolutions techniques en fonction des matériaux utilisés : la pierre, la terre, le bois et le métal, en tenant compte également des aspects sociaux, économiques et culturels.

Les chansons de Jehan de Lescurel du manuscrit BnF fr. 146

À l’aube du XIVe siècle, les chansons de Jehan de Lescurel paraissent en une période charnière entre la poésie lyrique courtoise et la florescence de l’Ars Nova. Un mystère enveloppe le passage du dernier trouvère connu, Adam de la Halle, à Lescurel. Par quels méandres s’achemine-t-on de la tradition lyrique courtoise à cette nouvelle forme de composition, encore aujourd’hui difficile à définir ? Souvent oubliée, l’œuvre de Jehan de Lescurel sommeille dans le manuscrit BnF fr. 146 aux côtés du célèbre « Roman de Fauvel », dont le voisinage atteste la haute valeur musicale et poétique.

Changements et continuités. Espaces frontaliers et mentalités de frontière

À la suite du premier workshop international « Changements et continuités. Le passage du Moyen Âge à l'Époque moderne dans le monde ibérique » réalisé en 2014, l'Institut des études médiévales (IEM), le Centre d'histoire globale (CHAM) et l'Institut d'histoire contemporaine (IHC) organiseront un deuxième workshop intitulé « Changements et continuités. Espaces frontaliers et mentalités de frontière » qui se tiendra à la FCSH-UNL (Lisbonne), le 20 et le 21 Juillet 2015.

Noblesse et pouvoir au Xe siècle, des deux côtés du Rhin

Durant le haut Moyen Âge, la question du pouvoir ne se limitait pas à des rapports de commandement et d’obéissance : les relations entre le roi et les grands seigneurs évoluaient en fonction des revendications, des intérêts et des préoccupations de chacun. Le succès d’un règne dépendait donc de la capacité du roi à rallier les élites et à organiser un « consensus ». L’atelier de recherche se propose d’étudier cette problématique à différentes échelles, traitant principalement les questions de la construction du pouvoir royal, de la formation des principautés, de l’accès des grands aux ressources, des relations entre seigneurs ainsi que de leur progression sociale. L’extension du champ de recherche aux royaumes des deux rives du Rhin ainsi qu’aux différents niveaux sociaux permettra une approche résolument comparatiste, dépassant les frontières géographiques, sociales et culturelles.

La transmission du pouvoir monarchique du Moyen Âge à nos jours

L’année 2015 est l’occasion de fêter le 500e anniversaire de l’émancipation de Charles Quint et du début de son gouvernement personnel. De même, l’abdication du roi Albert II en faveur de son fils, Philippe, est encore un souvenir vif. Ces deux événements, en écho l’un avec l’autre, semblent l’occasion de mener et de développer une interrogation sur les processus de succession, de formation et de préparation d’héritiers dans des systèmes monarchiques et ce dans la longue durée.

L'alimentation

Consacré au thème de l’alimentation, ce salon montre que la fonction symbolique du partage de la nourriture perdure à travers toutes les civilisations, des premiers hominidés jusqu’à nos jours. Au fil des échanges entre les peuples, les manières de table changent, et l’imaginaire est à l’œuvre derrière les pratiques culinaires. Principale activité des humains, l’alimentation dépend des techniques agricoles, de la circulation des espèces, de l’invention de techniques de conservation. L'apparition de certaines plantes nouvelles et l'augmentation de la productivité vont-elles permettre progressivement de réduire les famines, en dépit des sécheresses, des inondations et des catastrophes sanitaires ? Le problème sera-t-il désormais davantage celui de la distribution régionale et mondiale des aliments que de sa production ?

Les intentions de la citation

La structure fédérative de recherches ALLHiS (Approches littéraires, linguistique et historique des sources) organise des journées d'études interdisciplinaires réservées aux jeunes chercheurs sur les intentions de la citation, les 2 et 3 octobre 2015, à l'université Jean-Monnet (Saint-Etienne 42023).

Pages